•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un adolescent proxénète condamné à 5 ans de prison

Le palais de justice de Québec.

Xavier Hébert avait 17 ans quand il a commis ses crimes. Il s'est vu malgré tout imposer une peine d'adulte.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Un jeune proxénète de Lévis est condamné à cinq ans de prison, même s'il a commis ses crimes alors qu'il était mineur.

Xavier Hébert s'est vu imposer une peine pour adulte lundi matin pour avoir entraîné deux jeunes femmes dans la prostitution.

Il avait également tenté d'enrôler deux adolescentes, alors qu'il était lui-même âgé de 17 ans.

Xavier Hébert compte déjà plusieurs antécédents devant le tribunal pour adolescent.

Peine pour adulte

Le juge Dominic Pagé à la Chambre de la jeunesse a donc décidé qu'une peine pour adulte s'imposait maintenant, contre le jeune homme de 19 ans.

Xavier Hébert

Xavier Hébert a pris le chemin du pénitencier

Photo : Facebook Xavier Hébert

Ce dernier a rejeté toutes les perches tendues à la suite de ses précédentes condamnations au tribunal de la jeunesse pour tenter de le réhabiliter.

Le juge retient qu'il représente un risque de récidive élevé et il n'a pas cru à ses remords exprimés lors des observations sur la peine.

Le Tribunal tient à préciser qu'il ne le sent pas vraiment sincère, a exprimé le juge Pagé, disant que l'accusé semblait réciter un texte appris par cœur.

« Il semble davantage préoccupé par son image, sa réputation et son avenir que par ceux des victimes. »

— Une citation de  Dominic Pagé, juge à la Chambre de la jeunesse

L'une des victimes était amoureuse du proxénète qui la manipulait, en lui faisait miroiter un monde idyllique dans lequel ils allaient vivre et avoir un compte conjoint ensemble, et qu'il allait lui acheter de beaux vêtements. Il a été jusqu'à lui dire qu'il l'aimait, qu'elle était sa copine, expose le magistrat.

En plus des accusations de proxénétisme, Hébert est aussi condamné pour un vol qualifié et trafic de drogue, une activité à laquelle il s'adonnait en utilisant son compte Snapchat.

L'avocate du jeune homme avait proposé une peine de 30 mois, alors que la poursuite réclamait un total de six ans.

Le juge Pagé a indiqué que les infractions liées au proxénétisme auraient justifié la peine globale demandée par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Me Hugo Breton répond aux questions des journalistes du palais de justice de Québec.

Me Hugo Breton a représenté le Directeur des poursuites criminelles et pénales, dans ce dossier.

Photo : Radio-Canada

Par contre, il a imposé cinq ans en tenant compte de la reconnaissance de sa culpabilité et de son jeune âge, notamment.

Sa peine comprend aussi une condamnation pour entrave à la justice puisqu'il a tenté de convaincre une des victimes de retirer sa plainte.

Pensées suicidaires

Celle-ci qui était amoureuse d'Hébert a par la suite eu des pensées suicidaires. Elle a aujourd'hui peur pour sa sécurité.

En raison de la détention préventive, il reste à Xavier Hébert deux ans et demi à purger.

La peine maximale pour proxénétisme est de 14 ans de prison au Tribunal pour adultes, alors qu'elle ne peut dépasser deux ans en Chambre de la jeunesse.

Hébert qui est demeuré impassible pendant la lecture du jugement a baissé la tête, l'air songeur, en entendant la peine de cinq ans. Assise dans la salle, sa mère n'a pu contenir ses larmes.

Après avoir entendu la décision, Xavier Hébert s'est promptement dirigé dans le corridor menant aux cellules, d'où des bruits sourds sont parvenus, suivi d'un long cri de rage du jeune homme.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

En cours de chargement...