•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chorale d’infirmières de Winnipeg offre son premier concert de la saison

La chorale des infirmières de Winnipeg performe sur scène.

La chorale des infirmières de Winnipeg compte présentement 30 membres.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal

Radio-Canada

La chorale des infirmières de Winnipeg a tenu son premier concert de la saison, transformant la musique en médecine pour le public. La chorale formée en 2018 par un professeur de musique à la retraite est passée de 17 à 30 membres.

Ancien professeur de musique, Bill Quinn, le chef de choeur, a formé le groupe après avoir pris sa retraite. Il a dirigé le concert de dimanche à l'Église unie de Meadowood, qui comprenait des chansons de Leonard Cohen, de Simon et Garfunkel ainsi que du gospel et de la musique de Noël.

« Je pense que nous apportons vraiment un moment agréable dans [la vie du public], c'est donc la raison pour laquelle nous le faisons. »

— Une citation de  Bill Quinn, chef de choeur

Bill Quinn dit être particulièrement frappé par les réactions des résidents des foyers de soins personnels.

Le chef de choeur souligne qu'il adore se retrouver avec des infirmières qui aiment chanter et que la chorale n'a pas eu de mal à en trouver d'autres. Nous avons maintenant suffisamment d'infirmières pour que, qu'elles travaillent ou non, nous puissions continuer nos représentations, ajoute-t-il.

Le groupe a commencé avec 17 infirmiers-chanteurs. Ce nombre ne cesse d'augmenter, puisque la chorale compte maintenant 30 membres.

Choriste un jour, choriste pour toujours

Jinn Kee, animatrice de formation clinique à l'Université du Manitoba, est l'une des choristes de cette formation.

Une femme portant un masque.

Jinn Kee déclare que c'est un honneur, pour elle, de participer à la chorale des infirmières.

Photo : Radio-Canada / Walther Bernal

Elle dit qu'elle chante dans des chorales depuis l'école secondaire et que l’amour de la musique la pousse à revenir à la chorale des infirmières.

« Je savais que je devais me joindre à la chorale tout de suite. »

— Une citation de  Jinn Kee, infirmière et choriste

Elle raconte que les publics qu'elle préfère sont les résidents des foyers de soins personnels, qui s'illuminent lorsqu'ils entendent de la musique en direct.

Bien que Jinn Kee ne puisse pas toujours se rendre aux répétitions de la chorale chaque semaine, elle aime créer des liens à travers la musique.

Je fais simplement de mon mieux et je me rappelle que j'aime la musique, et que cela est bon pour ma santé mentale et pour la communauté, précise-t-elle.

Elle dit que la musique est un langage en soi et que c'est un honneur, pour elle, de participer à la chorale des infirmières. Je pense que c'est l'un des plus merveilleux pouvoirs de guérison que possède la musique, conclut Jinn Kee.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...