•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grande mosquée de Winnipeg ouvre ses portes à tous pour en apprendre plus sur l’islam

Des personnes debout écoutent attentivement un orateur le 27 novembre 2022.

La grande mosquée de Winnipeg a ouvert ses portes dimanche au grand public afin de créer le dialogue avec les non-musulmans.

Photo : Radio-Canada / Chantallya Louis

De nombreux Manitobains ont eu l’occasion d'en savoir un peu plus sur la religion musulmane lors des portes ouvertes de la grande mosquée de Winnipeg dimanche, un retour de l'activité depuis le début de la pandémie.

Après ces dernières années, on a perdu tout contact avec nos voisins. On voulait juste dire, "bienvenue, nous sommes des musulmans, si vous avez des questions vous pouvez les poser", explique une membre de l’organisation, Alexandra Nawaz.

Une femme devant une arche de ballon.

Alexandra Nawaz est membre de l'organisation des portes ouvertes de la grande mosquée de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Chantallya Louis

Lors de cette activité, les participants avaient droit à une visite guidée de la mosquée, assisté à une prière, prendre des collations et de la boisson de différents pays musulmans, faire des tatouages avec le henné et écrire des mots avec la calligraphie. Ils ont aussi pu visionner une présentation d’une trentaine de minutes sur l’islam.

Par exemple, [avec cette présentation] on peut apprendre comment l’islam a beaucoup de similarités avec les autres religions, soutient Alexandra Nawaz.

Des participants intéressés

Un groupe de personnes ayant pris part à une des visites guidées de la mosquée se sont montrées intéressées en posant de nombreuses questions, au grand bonheur d’un des guides, Abid Vali.

Quand ils posent des questions, ça t’oblige à repenser à ce que tu sais et tu apprends plus sur ce que tu veux dire, c’est la meilleure chose qui soit.

Un homme.

Abid Vali a répondu à plusieurs questions lors de sa visite de la mosquée.

Photo : Radio-Canada / Chantallya Louis

Pour sa part, Lillian Klausen a tenu à venir avec ces enfants pour en apprendre plus sur les traditions musulmanes. On veut pouvoir, par exemple, appuyer nos amis dans leur vie quand à l’occasion de différentes célébrations au cours de l’année. Donc vraiment c’est pour l’apprentissage , ajoute-t-elle.

Une femme et un jeune garçon debout avec d'autres personnes en perspective.

Lillian Klausen et son enfant ont participé à la journée portes ouvertes organisée par la grande mosquée de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Chantallya Louis

Son fils, Jacob Klausen, a dit être heureux de cette expérience. C’était une expérience unique, souligne-t-il. J’ai appris comment ils font leurs prières, pourquoi les femmes et les hommes font leur prière séparément, et les comparaisons entre la culture musulmane et la nôtre.

Abid Vali et Lillian Klausen s’entendent pour reconnaître l'importance du dialogue des cultures entre les communautés qui se côtoient.

J’aime qu’au Canada les gens soient libres de vivre pleinement leur culture et leurs traditions, ajoute Abid Vali, qui voit d'un bon œil le fait de s'ouvrir au dialogue avec l'autre en posant des questions.

Des personnes dans un gymnase où sont installés des tables et chaises.

Des discussions ont eu lieu entre musulmans et non-musulmans à l'occasion de cette journée portes ouvertes dans le but de créer un lien pour une communauté forte et unie.

Photo : Radio-Canada / Chantallya Louis

Une communauté unie

Cette initiative a aussi pour but de réduire le fossé de connaissances sur l’islam et de faire tomber les barrières des incompréhensions sur la religion musulmane.

Plus tôt en 2022, l'Association islamique du Manitoba a alerté sur le fait que la communauté musulmane du Manitoba est encore victime d’islamophobie, tout en appelant à des actions pour inverser la tendance.

L’Association s’appuyait ainsi sur une enquête réalisée en juillet 2021 au terme de laquelle 70 % des répondants se disent avoir été victimes d’une forme d'islamophobie dans la province.

Les musulmans du Manitoba avaient aussi appelé à l'instauration d’un dialogue entre voisins pour vaincre le phénomène, tout en demandant aux non-musulmans de dénoncer le fléau.

L’initiation de journées portes ouvertes devrait représenter un pas dans cette direction afin de créer plus de rapprochement entre les cultures. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...