•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entre fierté et déception à l’Espace soccer d’Alma

Une foule dans un local.

Pour son deuxième match en Coupe du monde de soccer, le Canada affronte la Croatie. Des dizaines de partisans se sont rendus à l'Espace soccer d'Alma pour l'occasion.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Radio-Canada

Les célébrations ont finalement été de courte durée pour les 80 partisans rassemblés dans l’Espace soccer d’Alma dimanche. Le Canada s’est finalement incliné 4-1 contre la Croatie.

Le défi était de taille pour les joueurs canadiens, qui faisaient face à l’équipe finaliste de la dernière Coupe du monde, en 2018. La Croatie est la 12e au sur la planète selon le classement de la FIFA, tandis que le Canada est en 41e position dans ce même classement.

Le but rapide d’Alphonso Davies à la deuxième minute de jeu a donné de grands espoirs à la foule dans le local d’Alma. Mais les quatre buts sans riposte des Croates ont eu l’effet d’une douche froide pour les amateurs présents. Je pense que la meilleure équipe a gagné! Il y avait beaucoup de pression. Ils ont mis beaucoup de pression sur nos joueurs puis le jeu était très très rapide, mentionne un partisan du Canada.

Des gens devant un écran.

Environ 80 partisans du Canada ont regardé le match à l'Espace soccer d'Alma dimanche.

Photo : Radio-Canada / Philippe L'Heureux

Un bon match somme toute, lance un autre à la fin de la rencontre. C'est la première Coupe du monde depuis un moment, donc on va bâtir là-dessus pour la prochaine!

Quand la Croatie a égalisé, ils ont lâché prise, pense un homme rencontré sur place. La force mentale, on a vu vraiment que le Canada a manqué cette force mentale de pouvoir sortir la tête de l'eau.

Plusieurs partisans se tournent maintenant vers l’avenir, comme le propriétaire de l’Espace soccer, Benoit Lavoie. Là, on a commencé fort, il manquait peut-être un milieu de terrain à un moment donné, mais pour le futur, ça s’annonce bien!

Selon un reportage de Philippe L’Heureux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...