•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un immeuble communautaire frappé par un incendie pour la deuxième fois en une semaine

Un camion de pompiers sur lequel on peut lire le nom d'utilisateur Twitter du Service des incendies d'Ottawa : « @IncendiesOttawa ».

Trois adultes ont été incommodés par de la fumée (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Sébastien Marier

Radio-Canada

Trois adultes ont été incommodés par de la fumée lors d’un incendie qui a éclaté dans une tour de logements pour aînés située dans le quartier de la Petite Italie, à Ottawa, dimanche. L’immeuble a été frappé par un deuxième incendie à seulement une semaine d’intervalle.

Peu avant 10 h, le Service incendie d’Ottawa (SIO) a reçu un appel lors duquel on lui a signalé de la fumée à l’intérieur d’un immeuble de six étages sur l’avenue Gladstone.

À leur arrivée, les pompiers ont pu constater que le feu s'était déclenché dans le couloir du deuxième étage et qu'il s’était rapidement propagé. Un quart d'heure plus tard, le feu a pu être maîtrisé. Cependant, tous les résidents de l’immeuble ont dû être évacués, précise le SIO.

Une personne dans la cinquantaine qui avait inhalé de la fumée a pu être soignée sur place, tandis que deux septuagénaires sont à l'hôpital pour la même raison, ajoute le Service paramédical d’Ottawa.

Pour le moment, l'origine de l’incendie n’est pas connue, affirme le SIO. Il s’agit pourtant d'un deuxième incendie à survenir au même endroit en quelques jours. Le premier est arrivé le 19 novembre dernier. Une fumée épaisse s’était dégagée des quatrième, cinquième et sixième étages.

Une enquête du Service de police d’Ottawa est en cours.

Mardi, le Service de police d'Ottawa indique que les enquêteurs se penchent toujours sur les deux cas.

À l’heure actuelle, on ignore s’il existe des liens entre ces événements. L’enquête se poursuit, et les policiers demandent à quiconque disposant de renseignements s’y rapportant d’en faire part à l’Unité des incendies criminels de la Police d’Ottawa.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...