•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un début de saison hâtif au Mont-Comi au grand bonheur des skieurs

Des gens envoient la main en embarquant dans le remonte-pente du parc du Mont-Comi.

Le Parc du Mont-Comi a inauguré sa saison de glisse trois semaines plus tôt qu'en 2021.

Photo : Radio-Canada / Perrine Bullant

Radio-Canada

Le Parc du Mont-Comi, à Saint-Donat-de-Rimouski, a inauguré samedi sa saison de glisse. Un début de saison qui arrive trois semaines plus tôt que l'an passé, au grand bonheur des skieurs.

Cette ouverture hâtive donne également le coup d'envoie pour la 50e saison du Parc du Mont-Comi.

Les amateurs de glisse étaient nombreux à avoir chaussé leur équipement et être agréablement surpris par ce début de saison précipité.

En effet, depuis la création du centre de ski, il est rare d’ouvrir les pistes aussi tôt dans l’année. D'après moi, depuis 52 ans que je suis ici, ça fait à peu près que quatre saisons qu'on arrive à ouvrir au mois de novembre, raconte le directeur général du Parc du Mont-Comi et président du Groupe Roussel, Denis Roussel.

Une skieuse dévale la piste et se dirige vers le remonte-pente où d'autres skieurs font la file.

Les conditions étaient réunies pour offrir une belle journée de glisse aux amateurs de ski et de planche à neige.

Photo : Radio-Canada / Perrine Bullant

À la recherche d’un acheteur

La famille Roussel, propriétaire depuis 25 ans du Parc du Mont-Comi, cherche toujours un repreneur. La mise en vente officielle devrait se concrétiser au printemps, mais Denis Roussel ne partira pas sans obtenir l'assurance que les lieux conservent leur authenticité.

Il y a une bonne vie au Mont-Comi, c'est animé, alors je rêve qu'il y ait quelqu'un qui continue de même. C’est important qu'on garde de la verdure, qu'on garde du bois. Oui, on a des demandes pour bâtir des chalets, mais je ne veux pas ouvrir. C'est important de partir en santé et que le Mont-Comi reste en santé, explique-t-il.

Denis Roussel, directeur du Parc du Mont-Comi et président du Groupe Roussel

Denis Roussel, directeur du Parc du Mont-Comi et président du Groupe Roussel (archives)

Photo : Radio-Canada

C'est également le souhait de la MRC de La Mitis, qui travaille en ce sens. La municipalité vient d'adopter un règlement pour créer le parc régional du Mont-Comi, dans le but de se porter potentiellement acquéreur du domaine et de conserver cet attrait touristique.

Toutefois, le préfet de la MRC de La Mitis, Bruno Paradis, rappelle qu'il convient d'analyser les risques avant de concrétiser l'acquisition, notamment en lien avec la crise climatique. Il faut faire attention parce que la température fait en sorte qu'on peut difficilement se projeter sur 15 ou 20 ans, explique le préfet.

Bruno Paradis croit toutefois que le Mont-Comi peut diversifier ses activités. Tout est en chamboulement au niveau du Mont-Comi. Par contre, on peut ajouter d'autres cordes au Mont-Comi. On parlait tantôt du vélo de montagne, on pense que c'est un endroit qui peut être de toutes les saisons, explique-t-il.

Bruno Paradis, devant l'aéroport de Mont-Joli.

Bruno Paradis, préfet de la MRC de La Mitis (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

À l'occasion de son 50e anniversaire, le Parc du Mont-Comi organisera une foule d'activités tout au long de la saison. Les organisateurs, qui ont été pris de court par l'ouverture hâtive de la station de ski, devraient dévoiler la programmation prochainement.

Avec les informations de Perrine Bullant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...