•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Environ 600 arbres et arbustes plantés dans la forêt Pinhey, endommagée par le derecho

De jeunes arbres et arbustes récemment plantés avec des protecteurs blancs à leur pied se trouvent le long d’un sentier menant à la forêt Pinhey, près du chemin Slack, le vendredi 25 novembre 2022.

De jeunes arbres et arbustes récemment plantés se trouvent le long d’un sentier menant à la forêt Pinhey, près du chemin Slack, le vendredi 25 novembre 2022.

Photo : Radio-Canada / Kristy Nease

Radio-Canada

Environ 600 arbres et arbustes sont plantés dans la forêt Pinhey à Ottawa cet automne, après que le passage du derecho, survenu il y a six mois, a abattu de grandes superficies d’arbres dans le secteur.

Bien qu’une analyse détaillée ne se soit pas encore matérialisée, la Commission de la capitale nationale (CCN) a estimé plus tôt cette année que la violente tempête du 21 mai dernier a détruit environ 70 % de la partie supérieure du couvert forestier des forêts Pinhey et Pine Grove à l’est.

Hydro One a offert une partie du financement pour ce projet de plantation d’arbres de la CCN.

Selon une porte-parole d’Hydro One, des arbres ont été coupés sur les terres de la CCN pour faire place à une ligne de transport d’électricité temporaire, dans le cadre d’un projet conjoint avec Hydro Ottawa, qui vise à fournir plus d’électricité au sud de Nepean.

Des arbres et des branches jonchent le sol de la forêt Pinhey. À l'arrière de la photo, de grands arbres se tiennent toujours debout.

De nombreux arbres sont toujours au sol dans la forêt Pinhey, six mois après le derecho et après que des équipes forestières ont défriché de grandes zones.

Photo : Radio-Canada / Kristy Nease

Dix-sept espèces d'arbres provenant d’une pépinière de Manotick sont en train d’être plantées, dont le hêtre américain, des chênes, des érables, des cornouillers et trois variétés de cerisiers, a déclaré la CCN dans un courriel à CBC News.

Certains arbres sont des arbres fruitiers, ce qui est important pour maintenir une forte diversité d’insectes, a précisé la CCN.

Quelques dizaines de petits arbres et arbustes ont déjà été plantés le long d’un sentier menant à la forêt, près du chemin Slack, non loin de l’avenue Woodroffe.

Toutefois, de nombreux arbres abattus jonchent toujours le sol d'une partie de la forêt Pinhey.

La CCN n’a pas répondu à une question à savoir si davantage d’arbres allaient être plantés, affirmant seulement qu’il s’agissait d’une première étape dans un processus de rétablissement complexe et long.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...