•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amende de 40 000 $ pour de la neige soufflée dans un habitat protégé

Une rainette faux-grillon dans la main d'une personne.

La rainette faux-grillon a la taille d'une pièce de 1 $ (2,5 centimètres).

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

La Presse canadienne

Une entreprise de la région montréalaise a été condamnée à verser une amende de 40 000 $ pour avoir enfreint la Loi sur les espèces en péril, a annoncé le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques samedi.

La chaîne de quincailleries et de matériaux de construction Canac-Marquis Grenier a plaidé coupable d'un chef d'accusation pour avoir enfreint les interdictions prévues au Décret d'urgence visant la protection de la rainette faux-grillon de l'Ouest.

Le ministère a expliqué que l'enquête s'était amorcée en mars lorsque des inspecteurs ont constaté des amas de neige contenant des débris divers dans l'aire d'application du décret, à La Prairie, en Montérégie.

Les enquêteurs ont pu déterminer que l'entreprise avait soufflé de la neige qui provenait de la cour à bois de sa succursale de La Prairie dans l'habitat de la rainette faux-grillon de l'Ouest.

L'aire couverte par le décret promulgué en 2016 s'étend sur une superficie de deux kilomètres carrés sur la Rive-Sud. Il s'agissait du deuxième décret d'urgence annoncé depuis l'adoption de la Loi sur les espèces menacées, en 2002.

La rainette faux-grillon de l'Ouest, dont la taille moyenne est de 2,5 cm, est une des plus petites espèces de grenouilles au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...