•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faire des dons ou payer pour une photo avec le père Noël à Saguenay

Un chariot d'épicerie à l'avant-plan. Le père Noël et un enfant à l'arrière.

Les enfants étaient invités à apporter une denrée avec eux en échange d'une photo.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Radio-Canada

Après deux ans de restrictions sanitaires, il est de nouveau possible de rencontrer le personnage mythique, comme à Place Centre-Ville Jonquière où les enfants étaient invités à apporter des denrées alimentaires en échange d'une photo. Un contraste avec Place du Royaume où il faut plutôt dépenser plusieurs dizaines de dollars pour obtenir un cliché.

Plusieurs familles dans l'arrondissement de Jonquière ont fait le choix de faire un geste simple, mais qui en cette période inflationniste pourra faire le bonheur des plus démunis.

Le père Noël m'a chuchoté quelque chose de spécial cette année : j'aimerais que les enfants m'apportent une denrée non périssable pour les gens qui en ont besoin, dit en chuchotant la directrice générale de Place Centre-Ville, Martyne Tremblay.

Et ils ont été nombreux à répondre à son appel à Place Centre-Ville de Jonquière. Toutes les denrées recueillies seront remises à Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean par l'entremise de l'épicerie Maxi.

« On est dans un temps très difficile et aussi, c'est de sensibiliser nos jeunes. »

— Une citation de  Martyne Tremblay, directrice générale de Place Centre-Ville

Les besoins sont d'ailleurs criants dans la région. L'organisme recense une hausse de 42 % des demandes d'aide alimentaire cette année.

Plusieurs parents et enfants attendent dans une file.

Les enfants étaient impatients de rencontrer le père Noël à Place Centre-Ville de Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

C'est tellement une bonne idée, dit une mère de famille rencontrée sur place. Les enfants, ça leur fait tellement plaisir. Ils ont choisi ce qu'on donne.

Je trouve que c'est une excellente idée de pouvoir contribuer de cette façon-là plutôt qu'autrement, affirme une autre personne dans la file d’attente.

Jusqu'à 45 dollars à Place du Royaume

L'engouement était plus modéré à Place du Royaume dans l'arrondissement de Chicoutimi samedi après-midi. Les enfants pouvaient rencontrer gratuitement le père Noël, mais il était interdit de prendre une photo avec un téléphone cellulaire. Il faut plutôt dépenser entre 35 et 45 $ pour obtenir un cliché.

Une mère de famille tenait à immortaliser le moment malgré tout. On est déjà vendu avec des enfants, alors on est obligés, ce sont de beaux souvenirs et le père Noël est très beau, dit-elle.

C'était un peu trop dispendieux pour les trois, mais non, on ne s'est pas essayé non plus, raconte un père de trois jeunes enfants. C'est correct, ça ne me dérange pas, au moins ils peuvent s'asseoir dessus et l'idée, c'est pour les jeunes.

Un panneau indique l'entrée pour aller voir le père Noël.

Lors du passage de Radio-Canada, il y avait peu d'achalandage pour prendre une photo avec le père Noël à Place du Royaume.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Primaris qui est propriétaire de Place du Royaume a choisi une firme du New Jersey pour son service de photographie. Dans un courriel envoyé à Radio-Canada, l'entreprise répond que le fournisseur emploie des talents locaux dans chaque communauté, y compris à Place du Royaume. Dans certaines situations, Primaris a dû se tourner à l'extérieur de la région pour recruter du personnel en raison de la pénurie de main-d'œuvre.

Selon un reportage de Roby St-Gelais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !