•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Thunder Bay accuse sept personnes et saisit des armes à feu et des drogues

Des sachets de pièces à conviction contiennent des drogues, de l'argent et des chargeurs d'armes à feu.

La police a saisi plusieurs types de drogues, de l'argent liquide et des chargeurs d'armes à feu.

Photo : Service de police de Thunder Bay

Radio-Canada

La police porte des accusations contre cinq personnes du sud de l’Ontario et deux personnes de Thunder Bay après une enquête sur un trafic de drogues.

Les policiers ont mené une perquisition dans une résidence de la rue Amelia le 24 novembre.

Ils y ont trouvé les sept suspects ainsi que trois pistolets chargés. Une des armes avait été convertie en arme automatique.

La police a aussi saisi du crack et du fentanyl ainsi que des chargeurs à grande capacité.

C'est représentatif d'une tendance inquiétante en ville, où il y a des drogues, de l’argent et des armes au même endroit, le tout avec des gens du sud de la province. C’est vraiment la tendance qu’on voit depuis des années, explique le détective Jeremy Pearson, de la police de Thunder Bay.

Il y a des personnes motivées pour voyager jusqu’à Thunder Bay en raison du profit. Avec le commerce illicite de drogues, il y a un fort potentiel pour de la violence. Ce potentiel violent se manifeste en ville et inclut maintenant de plus en plus souvent des armes à feu, ajoute-t-il.

Les sept suspects font face à des accusations liées à la possession d’armes et de drogues. Ils ont comparu en cour vendredi et demeurent présentement en détention.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...