•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident de luge à Mooney’s Bay : la Ville d’Ottawa émet et applique des recommandations

Des gens sur une colline font de la luge.

Une fillette de 11 ans a perdu la vie sur la colline du parc Mooney's Bay lors d'un accident de luge, le 27 décembre 2021 (archives).

Photo : Ashley Burke/CBC

Radio-Canada

Après un examen mené par l'administration municipale, la Ville d'Ottawa mettra en œuvre dès cet hiver près d'une dizaine de recommandations pour augmenter la sécurité des sites de glissade. Cette annonce survient 11 mois après le décès d'une jeune fille au parc Mooney's Bay, dans la capitale fédérale.

Ce populaire endroit pour la glissade avait été fermé après qu'une fillette de 11 ans ait perdu la vie, le 27 décembre 2021. Cette dernière a percuté un poteau de signalisation par accident et s'est fracturé la colonne vertébrale. Elle est décédée au Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO), où elle avait été transportée.

Dès le lendemain de l'accident, la colline a été fermée au public, des coussins ont été installés autour des arbres et des affiches sur les consignes de sécurité ont été ajoutées.

La Ville d'Ottawa a ensuite enclenché un processus d'examen avec la direction générale, puis la coroner régionale principale, qui a fourni des recommandations.

Le personnel municipal les a étudiées et, par la suite, a émis ses propres recommandations. On y trouve l'installation d'une clôture temporaire autour du parc de Mooney's Bay pour dissuader les gens d'y glisser, l'examen annuel des sites de glissade autorisés et l'installation d'équipements de sécurité.

Liste des recommandations

  1. Diffuser un avis d’interdiction de glissage lors d’intempéries;
  2. Modifier le Règlement sur les parcs et les installations afin d’autoriser la glissade seulement dans les secteurs désignés des parcs municipaux;
  3. Se doter de mesures de protection, d’équipement, de produits et de matériaux normalisés pour améliorer la sécurité;
  4. Réaliser un examen annuel et mettre à jour l’information sur les lieux de glissade sur geoOttawa et ottawa.ca;
  5. Mettre en place des mesures de protection complètes aux endroits non approuvés où des activités de glissade ont tout de même lieu;
  6. Procéder chaque année à l’inspection de tous les lieux de glissade approuvés;
  7. Créer, pour ottawa.ca, un système de description des lieux de glissade qui indique les dimensions et l’état des pentes, et les nouveaux risques relevés lors de l’inspection annuelle;
  8. Installer pour la saison une solide clôture temporaire autour de la colline du parc Mooney's Bay pour dissuader les gens d’y glisser;
  9. Faire équipe avec Santé publique Ottawa pour mener une campagne annuelle sur la glissade sécuritaire;
  10. Installer des affiches sur le port du casque aux lieux de glissade approuvés.


Source : Note de service, Examen de l’accident de luge au parc Mooney’s Bay et mesures de suivi, Ville d'Ottawa

On assure que les recommandations seront mises en œuvre pour la saison 2022-2023, à l'exception d'un changement au Règlement sur les parcs et les installations, qui sera revu entièrement en 2024.

Le personnel évaluera l’efficacité de ces recommandations tout au long de la saison 2022-2023 et fera des ajustements, au besoin, explique-t-on dans un mémo envoyé par la Ville d'Ottawa. De plus, une évaluation sera effectuée à la fin de la saison pour déterminer si d’autres améliorations peuvent être apportées au programme municipal de sites de glissade.

Apprendre de Gatineau

La mort de la fillette de 11 ans n’est pas sans rappeler la mort tragique du jeune Simon Lessard, âgé de 12 ans, qui avait perdu la vie après avoir heurté un arbre de plein fouet avec son traîneau. D’après le rapport du coroner de l’époque, la mort était évitable et l’absence de mesures de sécurité a contribué au décès du jeune garçon.

À présent, selon François Lessard, les mesures prises par la Ville sont insuffisantes.

La Ville d’Ottawa va interdire les glissades à Mooney’s Bay. Le site était déjà interdit de glissade et les gens glissaient, commente M. Lessard avant de poursuivre par : La Ville doit le réaménager pour permettre les glissades. Il doit en faire un site permanent. Je vous donne l’opinion d’un parent qui a perdu son fils à Gatineau. Le site n’a pas fermé ses portes, il a été réaménagé. Pour devenir sécuritaire. [...] La Ville [d’Ottawa] doit aller plus loin dans sa réflexion.

François Lessard.

Le fils de François Lessard, Simon Lessard ,a perdu la vie sur une pente du parc Lemoyne, à Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Camille Kasisi-Monet

Un lieu qui n'était plus approuvé

La colline [du parc Mooney's Bay] a été approuvée comme site de glissade officiel de la Ville d’Ottawa en 2007, dans le cadre d’une initiative municipale d’atténuation des risques associés à la glissade, apprend-on dans le mémo de la Ville.

Toutefois, le populaire endroit ne figure plus parmi la liste des lieux désignés et approuvés par la ville depuis 2017 puisque des accidents causant des blessures s'y sont produits.

[Il] a été retiré de la liste des sites approuvés de la Ville qui figurait sur le site ottawa.ca, et les affiches sur la sécurité ont été retirées des lieux et ont été remplacées, au sommet et au bas de la colline, par des affiches indiquant que la colline est fermée et que la glissade y est interdite, écrit-on.

Avec les informations de Camille Kasisi-Monet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...