•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec trois virus qui rôdent, la vigilance s’impose à l’approche des Fêtes

Une fillette souffle dans le mouchoir que tient son père.

La population est invitée à surveiller les symptômes de grippe ou autres virus.

Photo : Getty Images / Suzi Media Production

À un mois de Noël et avec la circulation de trois virus, le directeur régional de la santé publique de la Gaspésie, Yv Bonnier-Viger, invite la population à surveiller de près les symptômes grippaux.

La COVID-19, l'influenza et le virus respiratoire syncytial, qui touche particulièrement les enfants, courent actuellement dans la population.

Bien que la situation de la COVID-19 soit stable, elle n'est pas à négliger, selon le directeur.

Évaluée comme modérée pour le moment, la situation concernant l'influenza est considérée comme en croissance, selon les experts, et pourrait atteindre un sommet autour de la période des Fêtes.

Vu la présence de ces trois virus, le Dr Bonnier-Viger invite la population à prendre les moyens pour en atténuer la transmission. 

Étant donné qu'on ne sait pas si on a la COVID ou pas, on s'isole le temps où on a des symptômes qui nous rendent vraiment malades, surtout si on a de la fièvre, rappelle le Dr Bonnier-Viger.

Quand on sent qu'on est rétabli, qu'on est capable de travailler, même si ça ne fait que quatre jours, on peut y retourner parce que c'est la même recette pour tous les virus, conseille-t-il. On ne cherche pas à savoir nécessairement si on a la COVID.

Le Dr Bonnier-Viger recommande le port du masque dans les endroits publics et lorsque des symptômes se présentent.

Vaccination gratuite contre l'influenza

Par ailleurs, l'annonce de la gratuité pour tous du vaccin contre l'influenza par le ministère de la Santé suscite des réactions positives en région.

Le vaccin contre la grippe était auparavant offert gratuitement à certains groupes au Québec, comme les gens plus âgés ou atteints d'une maladie chronique.

Il s'agit d'une mesure exceptionnelle qui a été mise en place dans le contexte particulier de la circulation de ce trio de virus.

Une personne reçoit une dose de vaccin dans l'épaule.

L'élargissement de la vaccination contre la grippe est exceptionnel et la mesure sera réévaluée l'année prochaine.

Photo : CBC / Emily Fitzpatrick

Parallèlement, la campagne régionale de vaccination contre la COVID-19 va bon train.

Selon la responsable de la vaccination du Centre de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie, Johanne Méthot, de 200 à 400 vaccins sont administrés en moyenne chaque jour.

Elle rappelle qu’il est possible de recevoir plus d’un vaccin à la fois.

« Si une personne veut se prévaloir du vaccin contre la COVID et qu'en même temps elle désire recevoir ceux contre l'influenza ou le pneumocoque, c'est possible. »

— Une citation de  Johanne Méthot, responsable de la vaccination du CISSS de la Gaspésie

Mme Méthot assure que, malgré l'achalandage remarqué dans les derniers jours, les rendez-vous seront respectés. La population peut se rendre sur le site Clic Santé pour planifier les rendez-vous. 

Avec les informations de Marguerite Morin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...