•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La violence domestique demeure un fléau au Manitoba

Une femme se défend, en montrant la main en signe «d'arrêt».

Il y a eu 1747 femmes victimes de violence domestique à Winnipeg en 2021, une hausse de plus de 5 % par rapport à 2020.

Photo : Nadine Shaabana/Unsplash

Radio-Canada

La situation des violences domestiques s'aggrave d'année en année au Manitoba selon la fondatrice du groupe Briser le silence sur les violences domestiques, Zita Somakoko.

Vendredi, le groupe Briser le silence sur les violences domestiques tenait des ateliers sur le sujet dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

En s'appuyant sur des données du rapport annuel 2021 du Service de police de la Ville de Winnipeg, Mme Somakoko rappelle qu'il y a eu 1747 femmes victimes de violence domestique, soit une hausse de 5,3  % par rapport à l'année précédente.

Zita Somakoko donne une entrevue à Radio-Canada dans l'édifice Richardson à Winnipeg, le 25 novembre 2022.

Zita Somakoko est fondatrice du groupe Briser le silence sur la violence domestique

Photo : Radio-Canada

La militante craint que davantage de femmes soient victimes de violence domestique dans les années à venir.

Selon Mme Somakoko il est important de continuer à faire de la sensibilisation pour que tous les Manitobains veillent les uns sur les autres.

De plus, elle souhaite que la lutte à la violence conjugale devienne la priorité de l'administration municipale de Winnipeg.

La police de Winnipeg a des ressources, mais elles ne sont pas connues de tous et nous voulons qu'elles soient connues de tous, indique-t-elle.

Au Canada, la maison familiale est le lieu le plus dangereux pour les femmes et leurs enfants. La famille devrait être une place chaleureuse, de joie et d'épanouissement, mais c'est l'enfer pour les femmes, lance Zita Somakoko.

Selon des données nationales révélées par Statistique Canada, lundi, sur toute l'année 2021, 17 % des victimes d'homicide ont été tuées par un conjoint ou un partenaire intime. Un total de 788 homicides ont été commis au Canada au cours de cette période.

Statistique Canada ajoute que la proportion de femmes (44 %) tuées par leur conjoint ou leur partenaire intime au Canada était environ sept fois plus élevée que celle des hommes.

Avec les informations de Laïssa Pamou

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...