•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marc Hervieux salue le dynamisme du Conservatoire de Val-d’Or

Marc Hervieux chante avec Hugues Cloutier.

Marc Hervieux a poussé quelques notes avec Hugues Cloutier, directeur du Conservatoire de musique de Val-d'Or, lors de sa visite.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Un vent d’optimisme souffle sur le Conservatoire de musique de Val-d’Or, qui retrouve son erre d’aller après la pandémie.

L’équipe du Conservatoire a pu partager son optimisme avec le nouveau directeur général du Conservatoire du Québec, Marc Hervieux, qui a achevé sa tournée provinciale vendredi, à Val-d'Or.

En poste depuis le 22 août dernier, le célèbre chanteur s’est dit impressionné par les installations du Conservatoire de Val-d’Or, mais aussi par son dynamisme. Je suis content de ce que je vois, lance-t-il.

« C’est très dynamique et l’institution est impliquée dans sa communauté. Je suis aussi impressionné par la participation des jeunes, leur implication. J’ai rencontré aujourd'hui des jeunes du secondaire qui sont ici à 7 h 30 tous les matins pour leur formation musicale. C’est beau à voir. »

— Une citation de  Marc Hervieux
Marc Hervieux prend un égoportrait avec un groupe d'élèves.

Marc Hervieux a immortalisé sa rencontre avec les jeunes élèves du Conservatoire de Val-d'Or.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Une énergie retrouvée

Marc Hervieux se réjouit de voir que le Conservatoire a pu éviter une baisse majeure de ses inscriptions au retour de la pandémie, un constat partagé par le directeur de l’établissement, Hugues Cloutier.

La pandémie a donné un coup à tout le monde, souligne celui qui occupe ce poste depuis un an et demi. Il y a eu une baisse de motivation. Mais là, on sent qu’on retrouve notre énergie. On l’a vu avec l’harmonie au primaire. La pandémie avait limité le groupe à 24, mais on avait 102 inscriptions au début de cette année. On le sent aussi quand on rencontre nos partenaires. Oui, nous sommes en bonne santé et il y a une motivation du milieu derrière nous pour nous suivre et nous appuyer, ajoute M. Cloutier.

Hugues Cloutier prend la pose près de l'affiche du Conservatoire.

Hugues Cloutier, directeur du Conservatoire de musique de Val-d'Or

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Marc Hervieux dit vouloir rebâtir des canaux de communication et favoriser la transparence avec les conservatoires régionaux. Il soutient aussi que les menaces de fermeture qui ont plané en 2014 sont bel et bien chose du passé.

La page est tournée, affirme-t-il. Ç'a été une dure période et, même si les coupures n’ont pas eu lieu, c’est quelque chose qui a perduré dans le temps et créé de l'insécurité. Mais maintenant, on est ailleurs, avec un nouveau C. A., une nouvelle direction. Je vois un vent de fraîcheur qui va faire envoler les conservatoires.

Des élèves impressionnés

L'artiste a aussi profité de sa visite dans la région pour échanger avec les jeunes inscrits au programme art-études de la polyvalente Le Carrefour. Les jeunes musiciens se sont d’ailleurs dits impressionnés par son message.

Deux jeunes élèves posent pour la caméra dans le hall du Conservatoire de Val-d'Or.

Laeticia Laroche et Zachary Albert, des élèves inscrits au programme art-études.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Je connaissais son nom et les choses qu’il avait faites, mais je n'avais pas entendu parler de son parcours. C’était vraiment très intéressant, souligne Laeticia Laroche, une élève de 4e secondaire.

C’était passionnant. Ça nous a permis de voir son parcours d’élève. Ses études ont avancé vraiment beaucoup en l’espace de cinq ans, ajoute Zachary Albert, un élève de 3e secondaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...