•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les concerts vivants célébrés à nouveau au 26e gala des prix Opus

Des violonistes en action. On voit des mains et des violons en gros plan.

Les concerts « Saisons des Amériques » et « Zéphyr » des Violons du Roy sont en lice pour concert de l'année dans musiques médiévale, de la Renaissance, baroque, ainsi que dans musiques moderne, contemporaine.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les finalistes des 26es prix Opus, qui soulignent les réalisations marquantes en musique de concert au Québec, ont été dévoilés vendredi. Les neuf prix des concerts vivants et celui du Rayonnement à l’étranger, qui avaient été suspendus en raison de la pandémie, sont de retour parmi la sélection de 28 trophées qui seront remis le 5 février.

Les créations et les concerts webdiffusés, qui ont gagné en popularité en raison des confinements, seront aussi honorés d’une mention spéciale du Conseil québécois de la musique (CQM), qui présente l’événement.

Les genres comme le jazz, les musiques contemporaines, ainsi que la musique traditionnelle québécoise trouvent tous leur place dans ce grand rendez-vous artistique.

Parmi les concerts en lice cette année, on retrouve Saisons des Amériques des Violons du Roy, Hélène Grimaud et Yannick Nézet-Séguin, de l’Orchestre Métropolitain, Confiné aux voyages de Nicolas Boulerice et La triomphale neuvième symphonie de Beethoven, de l’Orchestre symphonique de Montréal.

Les opus Préludes et solitudes, de Marie Nadeau-Tremblay, Transfiguration, de Stéphane Tétreault et Valérie Milot, ainsi que L’échelle du Temps, de Yves Léveillé avec Lizann Gervais, Olivier Thouin, François Vallières, Émilie Girard-Charest et Étienne Lafrance, sont aussi candidats au trophée d’album de l’année dans leurs catégories respectives.

Avec les habitudes des spectateurs qui se transforment, l’expression de la musique vivante est plus précieuse que jamais. C’est une édition à ne pas manquer. Nous avons très hâte de nous retrouver en salle pour fêter la musique et tous ceux qui la façonnent, a déclaré par communiqué Françoise Henri, présidente du CQM.

Le gala des prix Opus, une tradition qui remonte à 1996, aura lieu le 5 février à 15 h à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...