•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Presque 60 000 personnes vaccinées contre l’influenza au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Une infirmière administre une dose de vaccin à une personne.

La vaccination contre l'influenza est désormais gratuite pour tous.

Photo : Radio-Canada / Djavan Habel-Thurton

Radio-Canada

Au moment où la vaccination contre l’influenza est désormais gratuite pour tous, le Saguenay-Lac-Saint-Jean approche les 60 000 personnes vaccinées.

C’est ce qu’a confirmé le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean vendredi.

À ce jour, 58 363 doses de vaccin contre l’influenza ont été administrées dans la région depuis le début de la campagne de vaccination, a fait savoir par courriel Mélissa Bradette, conseillère cadre aux communications et relations médias pour le CIUSSS.

En moyenne, 687 personnes par jour étaient vaccinées avant l’élargissement de la campagne.

Lors d'une entrevue accordée la semaine dernière, le directeur général adjoint du CIUSSS, Marc Thibeault, prédisait que la campagne de vaccination rejoindrait 55 000 personnes, ce qui était déjà supérieur à la moyenne des autres années.

Jusqu’à maintenant, la couverture vaccinale atteint 87,8 % en CHSLD, 81,9 % dans les résidences privées pour aînés (RPA) et 66,5 % chez les personnes de 75 ans et plus.

Dès ce matin, nous avons débuté la vaccination gratuite pour toute la population, en mode sur rendez-vous et sans rendez-vous. Nous allons aussi renforcer nos équipes à la vaccination pour répondre à la demande, a poursuivi Mélissa Bradette.

Les horaires sont disponibles sur le site du CIUSSS.

Trois virus

La décision de Québec, annoncée par communiqué à 6 h vendredi matin, est prise alors que plusieurs salles d'urgence du Québec sont débordées, notamment en raison de la circulation de trois virus : l'influenza, la COVID-19 et le virus respiratoire syncytial (VRS).

Avec l'arrivée du temps des Fêtes et la période des rassemblements, le gouvernement ne veut donc prendre aucun risque. Ainsi, Québec conseille fortement la vaccination aux personnes âgées de plus de 60 ans, à ceux qui souffrent de maladies chroniques et aux femmes enceintes.

Un homme accorde une entrevue par visioconférence.

Benoit Morin est le président de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires.

Photo : Radio-Canada

L'Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) salue la décision du gouvernement, vu le contexte actuel.

Ça simplifie maintenant. Tout le monde y a accès et étant donné la circulation des virus, de l'intensité croissante de l'influenza, de la COVID-19 toujours présente, le VRS qui circule beaucoup, la prévention reste l'arme de prédilection pour se protéger contre des infections plus graves, a commenté Benoit Morin, président de l'AQPP.

Des réticences

Des personnes interrogées vendredi au centre commercial Place du Royaume, à Chicoutimi, avaient peu d'intérêt pour recevoir le vaccin contre l'influenza.

Je fais confiance à mon système immunitaire et à celui de mes enfants, s'est exclamée une femme. Une autre qui œuvre dans le milieu de la santé envisage quant à elle de se faire vacciner pour se protéger et protéger les autres.

Une jeune femme a expliqué qu'après avoir reçu un vaccin contre la grippe, elle l'a tout de même attrapée. Comme elle travaille en éducation, elle se considère plus propice à attraper une grippe, mais elle croit que le vaccin est une décision personnelle.

Je ne crois pas me faire vacciner contre l'influenza, a dit une personne interrogée sur place. Après deux vaccins contre la COVID-19, c'est assez pour moi.

COVID-19

Par ailleurs, la vaccination contre la COVID-19 conserve une moyenne de 590 doses administrées par jour en novembre au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le nombre de nouveaux cas confirmés en laboratoire poursuit encore sa baisse dans la région, avec le plus bas plateau atteint depuis la mi-juin au cours de la dernière semaine.

Avec les informations de Louis Martineau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !