•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Témiscaming veut se doter d’un service de garde en communauté

Le chemin menant au centre-ville de Témiscaming.

La Ville de Témiscaming a célébré son 100e anniversaire en juin 2022. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

La préfète de la MRC de Témiscamingue, Claire Bolduc, juge cette initiative « absolument nécessaire », tant les besoins sont importants.

La Ville de Témiscaming recherche des places en garderie ; au point de vouloir ouvrir un service de garde en communauté.

Lancée en avril dernier sous la forme de projets pilotes, cette initiative du ministère de la Famille permet à des services de garde de délocaliser leurs activités à l’extérieur de leur domicile.

La Ville de Témiscaming travaille activement pour organiser son service. La MRC appuie ses revendications, explique la préfète de la MRC de Témiscamingue, Claire Bolduc.

Témiscaming a ainsi fait l’acquisition d’une maison unifamiliale, avec l’espoir d’ouvrir jusqu’à 12 places en garderie.

Service absolument nécessaire

Partout. Il y a des besoins en service de garde partout sur le territoire témiscamien. Ce service n’est pas seulement important, il est absolument nécessaire. Toutes les initiatives devraient être encouragées. Nous ne devrions pas nous enfarger dans des normes, insiste Mme Bolduc.

Mme Bolduc fait ici allusion à une norme du gouvernement qui contraindrait la Municipalité à se contenter de neuf places en garderie, dans la mesure où elle a acquis une résidence privée plutôt qu'un immeuble commercial ou municipal. Elle assure que la MRC soutient la Ville de Témiscaming afin que douze places puissent voir le jour.

Le service devrait être ouvert à tous les résidents de la municipalité, selon Claire Bolduc.

Ce n’est pas le premier projet de service de garde en communauté soutenu par la MRC de Témiscamingue. Celle-ci a en effet accepté d’octroyer une aide financière de 18 000 $ pour la mise en place d’un tel service au Centre Frère-Moffet, à Ville-Marie, en collaboration avec le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...