•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kevin Mital, le meilleur footballeur universitaire au pays

Kevin Mital court avec le ballon et évite le plaqué de son adversaire.

Reportage de Jean-Philippe Martin.

Photo : Gracieuseté : Rouge et Or / Mathieu Bélanger

Même s’il a répété n’avoir que peu d’intérêt pour les honneurs individuels, Kevin Mital vient d’être récompensé à nouveau pour sa saison extraordinaire et cette fois, le receveur étoile du Rouge et or décroche rien de moins que le plus prestigieux prix au pays : le trophée Hec Crighton, remis au joueur par excellence au football universitaire canadien.

Le Montréalais de 23 ans a été préféré au demi-offensif Keon Edwards des Mustangs de l’Université Western Ontario, au quart-arrière des Huskies de la Saskatchewan, Mason Nyhus, ainsi qu’à Malcolm Bussey, demi-offensif des X-Men de l’Université St.Francis Xavier.

Kevin Mital devient le premier joueur du Rouge et Or à remporter cet honneur depuis le quart-arrière Benoit Groulx en 2008. Aucun autre joueur du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) n’avait reçu le convoité trophée depuis Groulx. De plus, c’est la première fois que le Hec Crighton est remis à un receveur de passe depuis l’Ontarien Andy Fantuz en 2005.

Mital, que Glen Constantin a vanté comme le meilleur receveur de passe de l’histoire du Rouge et Or, a connu une saison du tonnerre.

Un partisan prend un égoportrait avec Kevin Mital sur le terrain.

Les partisans du Rouge et Or ont vibré au rythme des exploits de Kevin Mital, cette saison.

Photo : Mathieu Bélanger / Rouge et Or

Sa récolte de 12 touchés inscrits par la voie des airs est un nouveau record d’équipe en plus d’égaler la marque du RSEQ en saison régulière.

Le numéro 8 n’a pas ralenti durant les matchs éliminatoires, avec cinq autres majeurs, dont trois contre les Carabins en finale québécoise.

Il a maintenant une chance de mettre la main sur l’objet qu’il convoite, et le seul qui le satisfera pleinement, une bague de la Coupe Vanier.

Farinaccio et Latendresse-Régimbald récompensés

Mital n’a par ailleurs pas été le seul joueur québécois récompensé jeudi soir, lors du banquet des étoiles U Sports. Son ancien coéquipier du Phoenix d'André-Grasset, Nicky Farinaccio, a remporté le titre de joueur défensif de l’année au pays, tandis que le quart-arrière de McGill, Eloa Latendresse-Régimbald, a été nommé recrue de l’année.

Éloa Latendresse-Régimbald des Cheetahs attrape le ballon.

Après avoir guidé les Cheetahs de Vanier à la conquête du Bol d'Or, en 2021, Latendresse-Régimbald s'est vite imposé dans les rangs universitaires.

Photo : Gracieuseté : Benvirtuel Photographie

À sa deuxième saison dans l’uniforme des Carabins de l’Université de Montréal, Farinaccio a amassé 10,5 sacs du quart et forcé trois ballons échappés, deux sommets au Canada.

Quant à Latendresse-Régimbald, il s’est révélé être un véritable homme-orchestre aux commandes de l’offensive des Redbirds. Capable de faire payer l’adversaire autant avec ses jambes qu'avec son bras, le quart-arrière de 20 ans a mené le RSEQ pour les verges au sol (75,3 verges par match), tout en complétant huit passes de touchés.

Ailleurs au pays, l'entraîneur-chef des X-Men de l'université St.Francis Xavier, Gary Waterman, a reçu le titre d'entraîneur de l'année tandis que le bloqueur Theo Benedet, de l'Université de la Colombie-Britannique, a été nommé joueur de ligne de l'année.

Sept Rouge et Or sur les équipes étoiles

Finalement, sept joueurs du Rouge et Or ont été choisis sur les deux équipes étoiles canadiennes.

Le quart-arrière Arnaud Desjardins, le receveur Kevin Mital, le bloqueur Nathaniel Dumoulin-Duguay et le garde Nicolas Guay se sont taillé une place sur la première équipe, tout comme le plaqueur Jean-William Rouleau et le demi-défensif Christophe Beaulieu.

Le secondeur Alec Poirier a pour sa part été nommé sur la deuxième équipe.

Avec la collaboration de Guillaume Piedboeuf

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !