•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés du Maxi de Lac-Mégantic entament un 5e mois de grève

Des employés en grève sur le bord de la route.

Les employés sont en grève depuis le 22 juillet.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Charette

Radio-Canada

Cela fait maintenant quatre mois que les 62 employés syndiqués du Maxi de Lac-Mégantic sont en débrayage. Une récente rencontre entre la conciliatrice et l'employeur laisse entrevoir une lueur d'espoir aux travailleurs, car les discussions étaient au point mort jusqu'à tout récemment.

Nous avons fait une contre-proposition, confirme le coordonnateur régional de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), Bernard Cournoyer. [Cependant] nous sommes toujours en attente de l'employeur.

Aucune date n'a d'ailleurs été avancée par Maxi, selon lui, pour répondre à cette proposition.

Les salaires et la durée de la convention collective sont les principaux points en litige. Bernard Cournoyer soutient que Maxi propose des hausses salariales moyennes annuelles de 2,1 % pendant sept ans. De plus, l'employeur veut éliminer une prime de 80 cents.

Les salariés ne sont pas prêts à rentrer avec l'offre de l'employeur, soutient-il. Pour quelqu'un qui est au top de l'échelle, ça représente une augmentation de 1,5 %. Ces gens-là gagnent entre 14,48 $ et 16,31 $ de l'heure. [...] On regarde ça, on se dit que dans sept ans, ces gens travaillent dans les marchés d'alimentation et vont être des adeptes des banques alimentaires.

Si on regarde [les employés Maxi de] L'Ancienne-Lorette, on a une différence de 11 %. On est payé 11 % moins cher et on veut nous enlever la prime. C'est complètement impossible pour nous de prendre cette offre.

Une citation de Bernard Cournoyer, coordonnateur régional de la CSD

Plusieurs des employés en grève se sont trouvés un nouvel emploi. Mais selon Bernard Cournoyer, ils continuent le piquetage devant l'entreprise et ne sont pas prêts à relâcher la pression. Avec leur salaire et leur allocation de gréviste, présentement, ils gagnent plus qu'à travailler chez Maxi. [...] Les membres sont motivés plus que jamais, affirme-t-il.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Estrie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Estrie.