•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les archives nationales de Rouyn-Noranda initient le grand public à la généalogie

Sébastien Tessier est debout devant une bibliothèque dans les locaux de Bibliothèque et Archives nationales du Québec à Rouyn-Noranda.

Sébastien Tessier est archiviste-coordonnateur aux archives nationales à Rouyn-Noranda, une organisation qui rassemble et diffuse le patrimoine documentaire relatif à l'Abitibi-Témiscamingue.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Renaud

Dans le cadre de la semaine nationale de la généalogie, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) à Rouyn-Noranda ouvre ses portes à la population samedi, dès 10 h. Plusieurs conférences sur l’histoire de l’Abitibi-Témiscamingue et sur la généalogie sont prévues.

Grâce à sa vaste collection de documents, l’organisation souhaite notamment aider les visiteurs à en apprendre davantage sur leur patrimoine familial, et ce gratuitement.

Selon Sébastien Tessier, archiviste-coordonnateur aux archives nationales à Rouyn-Noranda, les documents détenus par BAnQ Rouyn-Noranda permettent d’aller au-delà du simple arbre généalogique.

Des registres de l'état civil de villes de l'Abitibi-Témiscamingue datant de 1917 posés sur une table.

Les généalogistes consultent régulièrement les registres de l'état civil pour identifier les mariages, entre autres.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Renaud

Une fois que tu connais ta lignée directe, tu peux rajouter de la chaire autour de l’os en allant chercher plus d'informations. C’est assez simple de voir si un ancêtre a été dans les patriotes, ou même dans l’armée de Montcalm sur les plaines d’Abraham , a-t-il expliqué à l’émission Des matins en or.

L’archiviste souligne d’ailleurs au passage la situation privilégiée du Québec en ce qui concerne l’accessibilité aux documents généalogiques.

« On est chanceux au Québec, parce qu’il n’y a pas eu de grande guerre ou d’événement qui aurait mené à la destruction de documents. C’est un des endroits où il est le plus facile de faire de la généalogie. »

— Une citation de  Sébastien Tessier

Des conférences pour toute la région

Généalogie Abitibi-Témiscamingue, partenaire de BAnQ Rouyn-Noranda pour la journée portes ouvertes, prévoit plusieurs conférences destinées à l'ensemble de la région.

La journée doit débuter avec une présentation de la généalogiste Hélène Bilodeau, ayant pour titre De mère en fille : des femmes de mon arbre généalogique.

« On entend souvent parler de la filiation de père en fils, mais c'est tout aussi intéressant d'étudier les liens de mère en fille.  »

— Une citation de  Sébastien Tessier

Une conférence sur les origines des arrivants en Abitibi-Témiscamingue est également à prévoir en après-midi. La journée se terminera ensuite par une visite de la salle des archives.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...