•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux du Canada 2023 : le vaccin contre la COVID-19 n’est plus obligatoire

Un athlète médaille au cou est hissé sur les épaules de quelqu'un d'autre au milieu d'une foule.

Le vaccin contre la COVID-19 n’est plus obligatoire aux Jeux d'hiver du Canada 2023. Ci-dessus : des athlètes à la cérémonie de clôture des Jeux d'hiver 2015 à Prince George, en Colombie-Britannique (archives).

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

Le Conseil des Jeux du Canada supprime sa politique de vaccination obligatoire contre la COVID-19 pour les personnes accréditées qui iront aux Jeux d’hiver du Canada 2023 à l’Île-du-Prince-Édouard.

La décision a été prise en consultation avec le bureau de la médecin hygiéniste en chef de la province, entre autres, explique la PDG du Conseil des Jeux du Canada, Kelly-Ann Paul.

Nous avons soigneusement pris en compte l’avis des experts en ce domaine et nous avons soigneusement examiné leurs recommandations, souligne Mme Paul.

Les vaccins demeurent recommandés

Il n’est plus obligatoire pour les personnes accréditées, les travailleurs, les entrepreneurs et les bénévoles, d'être vaccinés contre la COVID-19, mais le vaccin demeure fortement recommandé.

L’administratrice en chef de la santé publique du Canada recommande que tous les participants et les spectateurs aux Jeux d’hiver du Canada soient à jour en matière de vaccin contre la COVID-19 et contre la grippe saisonnière.

Le Conseil des Jeux du Canada ajoute qu'il continue de surveiller l’évolution de la pandémie et de collaborer avec les autorités sanitaires en matière de prévention des maladies infectieuses.

Les Jeux d’hiver du Canada, qui comprendront une vingtaine de disciplines sportives, vont commencer le 18 février. La cérémonie d'ouverture aura lieu à Charlottetown, dans le Centre Eastlink.

Avec les renseignements d’Angela Walker, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !