•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au Brésil, le tribunal supérieur électoral rejette le recours de Bolsonaro

Plan rapproché de Jair Bolsonaro.

Bien avant l’élection, Jair Bolsonaro remettait déjà en cause le vote électronique.

Photo : Associated Press / Eraldo Peres

Reuters

Le président du tribunal supérieur électoral (TSE) du Brésil a rejeté mercredi le recours déposé par le président sortant Jair Bolsonaro, qui réclame que les votes électroniques enregistrés par certaines machines soient invalidés, selon un document juridique.

Alexandre de Moraes, le juge de la Cour suprême qui préside actuellement le TSE, a également infligé une amende de 22,9 millions de réais (5,6 millions de dollars canadiens) à la coalition de Jair Bolsonaro pour ce que le tribunal a qualifié de litige de mauvaise foi, indique le document.

Le parti de Jair Bolsonaro avait déposé mardi un recours qui contestait le résultat de l'élection présidentielle organisée le mois dernier au Brésil.

Dans son recours, la coalition du président sortant affirmait que des signes de défaillances [...] irréparables de certaines machines de vote électronique avaient été constatés et demandait qu'en conséquence, les votes de ces machines soient invalidés.

La décision rendue mercredi par le tribunal précise que les fonds de la coalition de Jair Bolsonaro seraient gelés jusqu'au paiement de l'amende.

Elle ordonne également l'ouverture d'une enquête sur tout usage abusif du Parti libéral brésilien ou de ses fonds par son président, Valdemar da Costa Neto.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !