•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des scénarios pour freiner l’érosion côtière à Matane

Une maison prenait place ici, mais elle a été détruite pour des raisons de sécurité.

Ces études concernent le secteur de Matane-sur-Mer, où 14 résidences avaient déjà été démolies en 2018 (photo d'archives).

Photo : Radio-Canada

Le ministère de la Sécurité publique va évaluer différents scénarios pour freiner l'érosion côtière dans le secteur de Matane-sur-Mer, où 14 résidences ont déjà été démolies en 2018.

Québec financera la réalisation de ces études. L'analyse permettra de déterminer les travaux de prévention et d'atténuation des risques d'érosion en bordure de mer.

Les étapes préliminaires, les analyses de risques et de solutions vont être faites par le ministère, explique le maire de Matane, Eddy Métivier.

En 2018, une quinzaine de résidences avaient été démolies en raison de l'érosion côtière dans ce secteur.

Le ministère de la Sécurité publique va nous préciser quels scénarios il envisage. C’est sûr que nous allons présenter ces options recommandées par les spécialistes à la population, précise Eddy Métivier

Le montant de la participation financière de la Ville reste à confirmer.

Dans le Bas-Saint-Laurent, la Municipalité de Sainte-Luce a participé à ce programme du ministère de la Sécurité publique.

Une recharge de plage a été réalisée. Le gouvernement avait alors assumé 80 % de la facture.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !