•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bus et le métro seront gratuits pour les 65 ans et plus à Montréal dès juillet

La mesure coûtera 40 M$ par an à la Ville de Montréal.

Deux personnes, dont une masquée, sont assises à bonne distance dans un wagon de métro vide.

Les Montréalais de 65 ans et plus pourront circuler gratuitement en transport collectif dans la zone A dès le 1er juillet 2023.

Photo : Radio-Canada / Daniel Boily

L'administration de Valérie Plante annonce que le transport collectif sera gratuit sur l'île de Montréal pour les personnes âgées de 65 ans et plus, à compter du 1er juillet 2023.

Projet Montréal concrétise ainsi une promesse électorale faite d'abord en 2017, puis réitérée en 2021. Cette mesure engendrera des coûts de 40 millions de dollars par an pour la Ville de Montréal.

Dans un contexte de pandémie où il y a de l'inflation, ça envoie un message clair, a déclaré Éric Alan Caldwell, président du conseil d'administration de la Société de transport de Montréal (STM) à Tout un matin sur ICI Première, mercredi.

M. Caldwell, conseiller pour l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, ajoute que les aînés ont souvent des revenus fixes et des besoins croissants en mobilité.

Sur une base annuelle, cela représentera une économie de 324 $ pour un aîné se déplaçant en territoire montréalais.

Actuellement, les Montréalais de 65 ans et plus paient 28,25 $ par mois, pour un titre mensuel à tarif réduit, valide en zone A.

La zone A couvre l'agglomération de Montréal. Et il n'y a que dans cette zone que le transport collectif sera gratuit pour les personnes âgées à compter de juillet prochain.

« C'est une mesure qui est prévue pour les Montréalais, sur le territoire montréalais. »

— Une citation de  Éric Alan Caldwell

Les usagers de 65 ans et plus qui recourront au transport collectif à l'extérieur de Montréal devront acheter les titres de transport appropriés selon les tarifs fixés par l'Agence régionale de transport métropolitain (ARTM).

En vertu de la réforme annoncée en avril dernier et des hausses de tarifs qui l'ont accompagnée, l'ARTM a établi quatre zones dans la grande région métropolitaine :

  • zone A : agglomération de Montréal;
  • zone B : agglomération de Longueuil et de Laval;
  • zone C : couronnes nord et sud (par exemple Blainville, Beloeil, Terrebonne);
  • zone D : municipalités situées hors du territoire de l'ARTM (par exemple L'Épiphanie, Rigaud, Saint-Hyacinthe).

Fin août, l'ARTM avait revu à la baisse ses tarifs à Laval et à Longueuil.

Les aînés jouent un rôle important dans la vie de quartier, a déclaré M. Caldwell. Ils ont souvent des besoins de mobilité pour des services de proximité : faire les courses, aller au CLSC, à la pharmacie, au centre communautaire ou aller voir des amis.

Et le transport collectif est d'autant plus précieux pour les personnes âgées que leur mobilité devient plus compliquée, conclut le conseiller de ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !