•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

Une église de Gravelbourg se métamorphose en maison

Dominique porte une chemise rayé et est debout devant la murale peinte qui a remplacé la croix dans l'église.

Les ancêtres de Dominique Ferraton ont jadis vécu à Gravelbourg.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

La pandémie a poussé l’artiste multidisciplinaire Dominique Ferraton et son conjoint à déménager de Montréal pour poser de nouvelles racines à Gravelbourg en Saskatchewan. En 2020, ces derniers ont racheté une ancienne église dans la communauté pour en faire leur maison.


Dominique Ferraton et son conjoint étaient d’abord en visite à Gravelbourg pour fêter les 70 ans de son père au début de la pandémie.

Comme la Ville de Montréal était zone rouge à ce moment précis, le couple a décidé de rester en Saskatchewan plus longtemps que prévu.

En cherchant des maisons à louer, ils sont tombés sur l'ancienne église unie de la ville, qu’ils ont décidé de racheter. Le conjoint de Dominique Ferraton a ainsi pu mettre ses talents de charpentier à l'œuvre.

L'église blanche à Gravelbourg.

L'église à Gravelbourg que Dominique Ferraton et son conjoint on transformé en maison.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Avec l'approche de l’hiver à l'époque, il fallait que le couple s'isole, mais ces derniers faisaient face à plusieurs défis. Il n’y avait rien du tout dans les murs!, soutient Dominique Ferraton. On a fait plein de trous dans les murs et on a mis de l’isolant en cellulose soufflé à l’intérieur. On a ensuite réparé les trous et on se sentait plus prêts pour l’hiver!

Dominique Ferraton debout sur le tapis au centre de l'église.

Dominique Ferraton adore sa nouvelle maison qui est très spacieuse.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

La prochaine étape était d’ajouter une salle de bain sur l’étage principal puisqu’il y avait seulement des toilettes au sous-sol.

Le couple a donc créé une pièce avec des carreaux multicolores et un comptoir construit avec du vieux bois de l'église. On est vraiment très fier de notre salle de bain, s'exclame Dominique Ferraton.

Ces derniers ont également restauré les fenêtres en remplaçant la vitre et ont fait des efforts pour changer l’esthétique de l’église en  une maison. Par exemple, ils ont remplacé la grosse croix dans l’église par une murale peinte.

Même si les projets de rénovation ne sont pas terminés,l 'édifice est devenu une maison fonctionnelle avec beaucoup d’espace et plein de possibilités.

« La plupart du temps, on oublie que c'est une église parce que c'est devenu notre maison. »

— Une citation de  Dominique Ferraton, artiste multidisciplinaire

Dominique Ferraton affirme que les gens de Gravelbourg les ont accueillis à bras ouverts.

Plusieurs sont curieux à propos des rénovations en cours et cette dernière n’hésite pas à leur faire visiter la maison pour qu’ils puissent être témoins de la transformation du bâtiment.

Je pense que les gens étaient contents que quelqu'un achète l'église, la garde, la restaure et l'utilise, explique Dominique Ferraton.

Au-delà des projets de rénovation, Dominique Ferraton compte aussi continuer sa carrière comme monteuse de balados ainsi que d’autres projets artistiques.

Route sillonneuse sur la prairie

Photo qui fait partir du projet artistique Path and Line de Dominique Ferraton

Photo : Dominique Ferraton

Femme avec une chemise rouge sur un sentier à coté de Gravelbourg.

Dominique Ferraton adore se promener sur les sentiers de Gravelbourg.

Photo : Radio-Canada / Nicole Lavergne Smith

Elle travaille notamment sur un projet de photo qui est centré sur des randonnées faites à Gravelbourg et dans les environs. Le projet explore les randonnées et les sentiers qu’elle découvre et crée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...