•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Certains Néo-Écossais sont frustrés par le processus d’aide après Fiona

Deux personnes examinent un grand arbre déraciné et couché en travers d'une rue.

Des gens constatent des dégâts à Sydney, en Nouvelle-Écosse, le 24 septembre 2022.

Photo : La Presse canadienne / Vaughan Merchant

Radio-Canada

De nombreuses personnes attendent toujours de l'aide près de deux mois après la tempête post-tropicale Fiona.

Au cours de la fin de semaine dans le comté d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse, les centres d'accueil de la Croix-Rouge canadienne ont vu plus de 200 personnes s'inscrire pour recevoir une compensation monétaire pour les dégâts laissés par la tempête.

Ça comprend les paiements uniques de 1000 $ au nom de la province à un petit nombre de ménages et les paiements uniques de 500 $ au nom des donateurs de la Croix-Rouge canadienne aux ménages admissibles qui ont indiqué qu'ils ne sont pas en mesure de répondre à certains besoins de base à cause du passage de Fiona.

Clyde Nunn a tenté de s'inscrire en personne dimanche, mais le centre d'accueil a fermé avant son arrivée.

Je ne veux pas que la Croix-Rouge pense que je suis en colère contre eux, dit-il.

Ça arrive, mais ce n'est pas difficile à réparer. Il faut juste ajouter quelques séances de plus, dit-il.

Mais on lui aurait dit qu'il devait maintenant se rendre à New Glascow pour s’inscrire.

Une femme à une table portant un uniforme de la Croix-Rouge. Elle parle avec deux citoyens.

La Croix-Rouge a tenu des séances à différents endroits touchés par la tempête pour que les sinistrés puissent s'inscrire en personnes pour des compensations financières. Celle de la photo se déroulait à l’Île-du-Prince-Édouard.

Photo : CBC / Steve Bruce

Un porte-parole de la Croix-Rouge canadienne a écrit dans un courriel que 274 ménages avaient été traités dans la région d'Antigonish au cours du week-end et que l'équipe envoyée là-bas opérait généralement à partir de New Glasgow.

La Croix-Rouge canadienne a déclaré qu'une fois qu'elle a atteint sa capacité à Antigonish pour la journée, toute autre personne qui n'a pas pu être vue s'est vu rappeler d'autres options en cours.

Les seuls autres sites en Nouvelle-Écosse actuellement en mesure de fournir un soutien de la Croix-Rouge avec une aide financière liée à Fiona sont les centres d'accueil de New Glasgow et de Sydney.

Dans ce cas-ci, Clyde Nunn devra donc voyager près d’une 1h30 pour aller et venir à la ville voisine.

Ce n'est pas si facile pour les gens qui n'ont pas de moyen de transport, dit-il.

Et c'est un problème pour moi, explique l’homme qui n’a pas de véhicule.

Clyde Nunn croit que la Croix-Rouge canadienne devrait ajouter plus de dates d'inscription au comté d'Antigonish.

Ce n'est pas sorcier, dit-il. Rendez ça aussi simple que possible!

Des millions de dollars distribués

La Croix-Rouge canadienne rapporte que des paiements de 1000 $ du gouvernement de la Nouvelle-Écosse ont été distribués jusqu'à présent à au moins 269 ménages approuvés par le gouvernement.

Les 500 $ administrés au nom des donateurs de la Croix-Rouge canadienne ont été administrés à au moins 23 322 ménages de la Nouvelle-Écosse. L'organisation a déclaré que cela équivalait à 11,6 millions $ d'aide.

Avec les informations d'Anjulli Patil de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...