•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan remet des chèques de 500 $ à des personnes décédées

Des billets de 50 $ avec un crayon et une calculatrice.

Environ 900 000 personnes recevront ce chèque, pour un montant total de 450 millions de dollars, selon le gouvernement de la Saskatchewan. (Archives)

Photo : getty images/istockphoto / Osarieme Eweka

Radio-Canada

Depuis le début du mois de novembre, plusieurs habitants de la Saskatchewan, dont certains sont morts, ont reçu des chèques de 500 $ qui doivent les aider à faire face à la hausse du coût de la vie.

Plusieurs chèques d'accessibilité financière de la province ont aussi été adressés à des personnes décédées.

Environ 900 000 personnes recevront ce chèque, pour un montant total 450 millions de dollars, selon le gouvernement de la Saskatchewan.

Ces fonds auraient pu être mieux dépensés, selon la porte-parole de l’opposition néo-démocrate en matière de services sociaux, Meara Conway.

« Nous sommes inquiets de savoir que les chèques ont été envoyés à des personnes décédées, c'est vraiment du gaspillage. »

— Une citation de  Meara Conway, porte-parole de l’opposition en matière de services sociaux

La province précise avoir utilisé les données récentes de l'Agence du revenu du Canada (ARC) pour déterminer qui bénéficierait de cette aide. Par conséquent, les ayants droit des personnes décédées peuvent encaisser ces chèques, selon la province.

Toutefois, les bénéficiaires devront fournir les documents exigés par leur institution financière, indique le gouvernement de la Saskatchewan.

Si la succession est fermée, le liquidateur peut renvoyer le chèque au ministère des Finances ou rouvrir la succession pour encaisser le chèque, précise la province.

Avec les informations de Wendyam Valentin Compaore

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !