•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sept fermes avicoles en quarantaine dans la vallée du Fraser à cause de la grippe aviaire

Une poule de profil.

Le ministère explique que les producteurs dans un rayon de 10 kilomètres ont été informés et que toutes les fermes infectées ont été placées sous quarantaine par l’Agence canadienne d'inspection des aliments. (Archives)

Photo : Radio-Canada / PASCAL RAICHE-NOGUE

Radio-Canada

Sept fermes d’élevage de volailles dans la vallée du Fraser, en Colombie-Britannique, sont actuellement en quarantaine, car elles ont été testées positives à une souche hautement contagieuse de la grippe aviaire, entre mercredi et samedi, selon le ministère de l’Agriculture.

Six élevages sont situés à Abbotsford, et un à Chilliwack. Dans cette région, en 2004, plus de 17 millions d’oiseaux ont été abattus alors que la grippe aviaire s’était répandue dans de nombreuses fermes.

Le ministère explique que les producteurs situés dans un rayon de 10 kilomètres ont été informés et que toutes les fermes infectées ont été placées sous quarantaine par l’Agence canadienne d'inspection des aliments.

Depuis la première contamination cette année, en avril, il y a eu trois douzaines de cas de grippe aviaire dans la province, et le vétérinaire en chef de la Colombie-Britannique a publié en septembre un ordre exigeant que toutes les exploitations avicoles titulaires d’un quota maintiennent leurs activités à l'intérieur.

Des experts expliquent que la souche actuelle affectant les exploitations, le H5N1, se comporte différemment des autres infections et qu'au lieu de rester isolée dans une zone, elle s'est propagée à travers le pays.

Le ministère explique que les risques s’accentuent au moment des migrations printanières et automnales des sauvagines et autres oiseaux.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...