•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Madelinots mobilisés pour la survie du Concours de châteaux de sable

Un château de sable.

Le Concours de châteaux de sable des Îles-de-la-Madeleine, qui existe depuis 1987, était menacé de disparaître faute de relève (photo d'archives).

Photo : Jean Marc Arseneau

Radio-Canada

Il y aura une rencontre le 30 novembre à 19 h pour rebâtir le conseil d'administration et organiser le concours pour l'été prochain. Cinq sièges sont à pourvoir. Déjà, toutefois, plusieurs personnes ont levé la main pour reprendre le flambeau.

On s’attend à ce qu’il y ait une bonne douzaine de personnes qui souhaitent s’engager, commente le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau.

À la surprise générale, il y a une semaine, les membres restants du conseil d’administration lançaient un cri d’alarme. Sans relève, le Concours de châteaux de sable était menacé de disparaître après 36 ans d’existence. Il était minuit moins une, selon les administrateurs.

La Corporation des châteaux de sable des Îles-de-la-Madeleine ne compte plus que trois administrateurs et une directrice, Brigitte Boudreau, qui a déjà annoncé son départ.

Au cours des derniers jours, cet appel à la relève a été relayé dans les différents médias, dont l’hebdomadaire local, Le Radar, à la radio locale de CFIM, rapporte le député des Îles. Il s'est manifesté, dit-il, au cours des derniers jours, un attachement, une vague d'amour pour le concours et une volonté aussi de s'engager.

Le député avait d'ailleurs pris l’initiative d’organiser une rencontre de gens intéressés à prendre la relève, dimanche matin. Une dizaine de personnes étaient présentes.

Deux hommes sculptent ce qui représente une petite maison perchée en haut d'une butte.

Cinq postes sont à pourvoir au conseil d'administration de la Corporation (photo d'archives).

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Un nombre équivalent était là de cœur. Ils seront présents le 30 novembre, assure le député, qui s’attend à ce qu’une vingtaine de personnes se manifestent pour soutenir le concours. Chose certaine, la Corporation des châteaux de sable a besoin de tout le monde. Il y aura la possibilité d’être membre observateur, bénévole. […] Ce qu’il faut, c’est mobiliser tout le monde, s’assurer que tous ceux qui ont levé la main puissent jouer un rôle dans la continuité de l’événement.

Une fois le conseil d’administration en place, les membres devront prendre une décision sur le poste de direction qui restera à pourvoir. À partir du mois de janvier, on s’attend à ce qu’il y ait une nouvelle direction avec une énergie nouvelle, souligne Joël Arseneau.

Le député indique que deux membres du conseil d’administration sont prêts à accompagner les nouveaux venus et à transférer leurs connaissances et expériences sur l’organisation du concours.

Concours de châteaux de sable aux Îles-de-la-Madeleine : ce n'est pas la fin

ÉMISSION ICI PREMIÈRE • Bon pied, bonne heure!

Bon pied bonne heure ICI Première.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...