•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elton John ému à Los Angeles lors de l’ultime concert de sa dernière tournée américaine

Le musicien vêtu d'une veste à paillettes est assis devant un piano à queue et en joue sur scène en chantant.

Elton John lors d'un des trois concerts au Dodger Stadium, le 17 novembre 2022

Photo : Getty Images / Scott Dudelson

Radio-Canada

Le chanteur britannique Elton John a bouclé dimanche l'étape nord-américaine de sa tournée d'adieux avec un concert flamboyant à Los Angeles, la ville qui a contribué au décollage de sa carrière mondiale voilà un demi-siècle.

Sur la scène du Dodger Stadium, le stade de baseball qui a accueilli en 1975 deux de ses spectacles les plus connus, il a donné un concert lors d'une soirée très spéciale, très émouvante, diffusée en direct sur Disney+.

Comme vous le savez, j'arrête les tournées, et ce sera là mon dernier concert en Amérique et au Canada, a-t-il déclaré, avant de faire monter sur scène son mari, David Furnish, et leurs deux fils, avec lesquels il compte passer davantage de temps.

La vedette britannique, 75 ans, entretient de longue date une histoire d'amour avec Los Angeles.

Sa carrière naissante avait reçu un énorme coup d'accélérateur aux États-Unis après sa prestation au Troubadour, boîte de nuit de West Hollywood, en 1970, comme l'a montré en 2019 le film biographique Rocketman.

Vous savez quoi? Je suis devenu célèbre d'abord en Amérique, a lancé dimanche Elton John.

Vous avez acheté les simples et les albums, les huit pistes, les cassettes, les CD. Et plus important encore, vous avez acheté les billets pour les spectacles.

Des moments mémorables au Dodger Stadium en 1975

Durant la première moitié des années 1970, Elton John a multiplié les titres à succès, comme Your Song et Tiny Dancer, et rodé son personnage de scène extravagant.

Cette époque a culminé au cours de deux soirées mémorables en 1975 au Dodger Stadium, où il s'est produit devant un stade bondé, portant un maillot de l'équipe de baseball des Dodgers agrémenté de paillettes et taillé sur mesure.

En clin d'œil au passé, Elton John est revenu sur scène pour les rappels, dimanche, vêtu d'un peignoir avec le sigle des Dodgers et une casquette de baseball avec des perles.

Soyez gentils les uns envers les autres, OK? Et adieu!, a-t-il conclu avant de lancer sa célébrissime Goodbye Yellow Brick Road.

Le concert a revisité sa carrière, avec des titres allant de Crocodile Rock à Candle in the Wind salués par les acclamations de 55 000 fans qui les chantaient en chœur.

Le chanteur avait donné le dernier concert de sa tournée canadienne à Vancouver, en octobre.

Dimanche à Los Angeles, inspirés par le chanteur, nombre des ses admirateurs et admiratrices arboraient boas, lunettes de soleil et moult paillettes. Certaines personnes brandissaient des pancartes pour lui faire savoir qu'elles avaient assisté à des dizaines, voire des centaines, de ses concerts.

Cela me rend tellement heureux que vous portiez les costumes les plus fantastiques et que vous ayez été là, à tant de spectacles, a déclaré Elton John.

La fin des tournées, mais il ne disparaît pas

Disney+ a commencé récemment à diffuser des événements en direct et réalise un documentaire sur Elton John qui s'achèvera avec sa tournée Farewell Yellow Brick Road en cours.

Soixante autres dates sont encore prévues en Australie et en Nouvelle-Zélande, ainsi qu'en Europe pour cette tournée qui s'avère déjà, avec plus de 660 millions de dollars américains (891 millions de dollars canadiens), la troisième plus payante de l’histoire pour ce qui est des recettes, selon Billboard.

Elle a débuté en 2018, mais a dû ensuite être reportée à plusieurs reprises en raison de la pandémie de COVID-19 et d'une opération de la hanche subie par le musicien à l'automne 2021.

Elton John n'a pas exclu la possibilité de se produire dans des concerts à la pièce après la fin de sa tournée mondiale, en 2023.

Il a été rejoint, dimanche, durant son concert, par sa compatriote Dua Lipa, avec qui il a interprété leur récent duo Cold Heart, puis par Kiki Dee, pour leur classique Don't Go Breaking My Heart (1976).

Elton John a également fait venir sur scène la chanteuse américaine Brandi Carlile, ainsi que son parolier de toujours, Bernie Taupin.

C'est une soirée très spéciale pour moi, une soirée très émouvante, a lancé Elton John. Le voyage a été long.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !