•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du nickel nord-ontarien dans les véhicules électriques de General Motors

La grande cheminée de la minière Vale à Sudbury.

Les installations de la minière Vale à Sudbury, dans le Nord de l'Ontario, fourniront du sulfate de nickel à GM. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Zacharie Routhier

Radio-Canada

La compagnie minière Vale a signé une entente commerciale avec le constructeur automobile General Motors (GM) pour l'approvisionner en nickel canadien.

L’entente conclue jeudi prévoit un approvisionnement annuel de 25 000 tonnes de sulfate de nickel qui serviront à fabriquer les batteries nécessaires à la gamme de véhicules électriques de GM.

Cette quantité de nickel est suffisante pour fournir environ 350 000 véhicules par an, affirment les deux partenaires par voie de communiqué. Les premiers véhicules à contenir du sulfate de nickel canadien devraient être livrés dans la seconde moitié de 2026.

Le nickel fourni par Vale provient de ses installations à Sudbury, dans le Nord de l’Ontario, ainsi que des mines de Voisey’s Bay, au Labrador, et de Thompson, au Manitoba, affirme le Syndicat des Métallos dans un communiqué.

Ce nickel sera ensuite raffiné à Bécancour, au Québec.

« Il s'agit d'une extension naturelle [de] nos activités afin de diversifier nos ventes et d'avoir un point d'entrée et d'ancrage rapide sur le marché nord-américain des véhicules électriques. »

— Une citation de  Deshnee Naidoo, vice-présidente générale de Vale, division des métaux de base, par voie de communiqué

Les Métallos, qui représentent près de 5000 employés de Vale partout au pays, se réjouissent de cette annonce.

Je suis très heureux que ce contrat entre Vale et General Motors appuie et protège de bons emplois syndiqués locaux et crée de nouveaux emplois en même temps, a affirmé par voie de communiqué le directeur du district 6 (Ontario et Atlantique) pour les Métallos, Myles Sullivan.

À Sudbury, le local 6500 des Métallos représente 2700 employés miniers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...