•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La campagne de vaccination va bon train au Bas-Saint-Laurent

Une personne reçoit un vaccin.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent affirme que de plus en plus de personnes prennent rendez-vous pour se faire vacciner contre la grippe et la Covid-19 (archives).

Photo : Associated Press / Matt Rourke

Radio-Canada

Jusqu'à maintenant, 27 600 personnes de la région du Bas-Saint-Laurent ont reçu le vaccin contre l'influenza depuis le début de la campagne, en octobre.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent affirme que de plus en plus de personnes prennent rendez-vous pour se faire vacciner contre la grippe et la Covid-19.

Les dernières semaines ont été marquées par une hausse dans la prise de rendez-vous, comme le précise la responsable de la vaccination pour le CISSS du Bas-Saint-Laurent, Murielle Therrien. 

« La semaine dernière, on a eu des journées où on est monté jusqu'à jusqu’à 1400 rendez-vous pour la Covid [...] et certaines journée entre 500 à 800 pour la grippe. »

— Une citation de  Murielle Therrien, responsable de la vaccination pour le CISSS du Bas-Saint-Laurent

Des chiffres en hausse

Même si la campagne de vaccination contre l’influenza a débuté très lentement en octobre, Murielle Therrien souligne que le portrait s’est modifié au cours des dernières semaines.

En plus des 27 600 citoyens du Bas-Saint-Laurent déjà vaccinés contre la grippe, 8000 personnes supplémentaires disposent d'un rendez-vous au cours des prochains jours.

Le virus de l'influenza vu au microscope

Le virus de l'influenza, vu au microscope (archives)

Photo : Radio-Canada / iStock

Murielle Therrien indique que les objectifs de vaccination ont été atteints pour la clientèle vulnérable. Cependant, les 60 ans et moins demeurent le groupe d’âge le moins actif dans la prise de rendez-vous.

Selon elle, cette situation s’explique par la fatigue pandémique et l’inquiétude liée à une vaccination répétitive.

Murielle Therrien précise qu’il est possible pour la clientèle de recevoir le vaccin contre la Covid-19 et l’influenza en même temps. Près de 30 % des citoyens ont reçu ce duo vaccinal , d'après la responsable.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...