•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baffinland renoue avec les communautés du Nunavut

Vue aérienne de la mine Baffinland, au Nunavut.

Une vue aérienne de la mine de fer Mary River, de Baffinland Iron Mines, qui pourra poursuivre sa production de 6 millions de tonnes d'ici la fin de l'année 2022.

Photo : Fournie par Baffindland Iron Mine Corp.

Radio-Canada

L’entreprise Baffinland Iron Mines n’a pas abandonné l’idée de convaincre les communautés du Nunavut du bienfait de l’expansion de sa mine Mary River, malgré la décision d'Ottawa de mettre un frein au projet mercredi dernier.

L’ancien premier ministre et conseiller auprès de Baffinland, Paul Quassa, a déclaré que la compagnie poursuivrait des discussions dans des communautés avant Noël : Nous allons constamment dans ces communautés , car il s’agit d’établir de bonnes communications avec les habitants, les chasseurs et les trappeurs.

La mine Mary River est située à 176 kilomètres de Pond Inlet, sur l’île de Baffin.

Baffinland voulait doubler sa production de minerai de fer à défaut de quoi elle affirmait devoir mettre sa mine en état d'entretien et de maintenance.

La députée fédérale du Nunavut, Lori Idlout, souligne que de nombreux Inuit ne s’opposent pas à la production minière dans le territoire, mais qu’ils veulent que l’extraction se fasse de façon la plus sécuritaire possible.

Paul Quassa rappelle que Baffinland joue un rôle important dans les secteurs de l’économie et de l'emploi du Nunavut et que l’entreprise cherche à trouver un équilibre entre le développement et la protection de l’environnement.

D'après les informations d'Amy Tucker

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...