•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Champdoré, du potentiel à cultiver, selon les deux candidats à la mairie

Montage photo des deux candidats, de profil.

Donald Bastarache (à gauche) et Jean-Pierre Richard (à droite), candidats à la mairie de Champdoré aux élections municipales du 28 novembre 2022 au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les deux candidats à la mairie de Champdoré, au Nouveau-Brunswick, voient grand et souhaitent faire valoir les attraits de cette nouvelle municipalité dans le comté de Kent.

Champdoré verra le jour le 1er janvier, née de la fusion de Saint-Antoine et des districts de services locaux (DSL) Dundas, Grand-Saint-Antoine, Harcourt, Sainte-Marie, Saint-Paul et Wellington.

Donald Bastarache et Jean-Pierre Richard, les deux candidats à la mairie, disent que Champdoré a un potentiel inexploité qui peut être développé grâce à la fusion.

Il y a une pénurie de main-d'oeuvre, et c'est aussi parce qu'il y a une pénurie de logements, dit Donald Bastarache. Il faut aider ces gens-là, surtout les contracteurs, à pouvoir bâtir des logements abordables et ensuite attirer des gens dans la communauté.

Donald Bastarache en entrevue à l'extérieur, en automne.

Donald Bastarache, candidat à la mairie de Champdoré

Photo : Radio-Canada

S’il est élu, il envisage d’approcher le gouvernement provincial pour réaliser cet objectif. Le coût des matériaux est élevé pour les entrepreneurs en construction, souligne-t-il.

Tout est relié, si t'as pas de logement abordable, bien c'est difficile de ramener des gens dans le coin, dit M. Bastarache.

Je veux travailler avec la chambre de commerce de la région, les entrepreneurs et surtout les PME, insiste-t-il.

Jean-Pierre Richard, l’actuel maire de Saint-Antoine, met en valeur la construction dans la collectivité dont il est maire depuis 2021, après cinq années comme conseiller.

On a des blocs appartements qui se sont bâtis. On a un développement de terrain où on va avoir de nouvelles maisons qui vont se construire. Cette année, il y a eu trois maisons construites dans le nouveau développement. Partout dans le village, je pense que c’est sept ou huit, dit-il.

Un homme debout devant une maison. Il neige.

Jean-Pierre Richard, candidat à la mairie de Champdoré

Photo : Radio-Canada / BABATUNDE LAWANI

Le potentiel touristique de Champdoré n’attend que d’être développé, dit M. Richard. Je vois le potentiel de faire des choses touristiques dans notre région, affirme-t-il, évoquant les attraits extérieurs et l’accès à la nature. On a des régions, ici, qui peuvent offrir beaucoup.

Aux électeurs qui joindront Saint-Antoine, il cite le réaménagement et l’ajout d’activités à la patinoire extérieure Fernand-Léger. J’ai pu aller chercher des financements, provincial et fédéral [...] pour un montant de 317 000 $, dit M. Richard.

Les deux candidats effectuent du porte-à-porte dans le dernier droit de cette campagne électorale. Donald Bastarache et Jean-Pierre Richard disent constater que les citoyens envisagent positivement cette union des différentes collectivités.

S'il est élu, M. Richard promet d'être à l'écoute des besoins de chacune des collectivités qui joignent cette nouvelle entité municipale dès son entrée à l’hôtel de ville.

M. Bastarache, qui est désormais à la retraite, fait valoir sa disponibilité. J'ai toujours dit que je serais là le matin, le midi, le soir.

Les élections municipales au Nouveau-Brunswick sont le 28 novembre.

Il y a deux journées de vote par anticipation : la première était samedi, et la seconde se déroule le lundi 21 novembre, de 10 h à 20 h.

Il y aura 105 bureaux de vote par anticipation ouverts.

Ces élections sont rendues nécessaires par la réforme de la gouvernance locale, qui mène notamment à la création de nouvelles municipalités qui vont officiellement voir le jour le 1er janvier.

D’après le reportage de Babatundé Lawani

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...