•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

50 années d’existence pour le Salon de quilles Renaud

Deux hommes dans un salon de quilles.

Claude Renaud, copropriétaire du salon, fils des fondateurs Fernand Renaud et Cécile Harvey. Emmanuel Renaud, petit-fils des fondateurs.

Photo : Radio-Canada / Béatrice Rooney

Radio-Canada

Le Salon de quilles Renaud à l'Ascension-de-Notre-Seigneur célèbre ses 50 ans en grand samedi. Pour l’occasion, 160 convives vont se rassembler pour se remémorer les meilleurs moments de cette institution.

Le Salon de quilles Renaud a été fondé en 1972 par Fernand Renaud et Cécile Harvey. Dans ces années, il s’agissait du premier endroit dans le secteur à proposer des allées de grosses quilles.

Une photo dans un cadre.

Les fondateurs, Fernand Renaud et Cécile Harvey.

Photo : Radio-Canada / Béatrice Rooney

Des centaines de personnes s’y rendaient pour jouer chaque semaine. Une fierté pour le fils des fondateurs, Claude Renaud. C'était vraiment, mais vraiment populaire, dit-il. Ça faisait la file à l'extérieur.

Aujourd'hui, 150 quilleurs fréquentent toujours l'établissement chaque semaine.

On a réussi quand même à perdurer dans le temps. Je pense qu'il y a quand même quelque chose d'autre que les quilles. Je pense que pour le social, juste le social, le monde aime ça, plus que les quilles parfois même, mentionne le petit-fils des fondateurs, Emmanuel Renaud.

« Si les murs pouvaient parler, de belles histoires seraient racontées, selon moi. »

— Une citation de  Emmanuel Renaud

Notre jeune génération a commencé ici à l'âge de 4 ans à jouer aux quilles et maintenant, ils sont rendus à 30-40 ans et ils sont encore ici, raconte un fidèle de l’endroit.

Des allées pour jouer aux quilles.

Lors de l'ouverture du lieu, il s’agissait du premier endroit dans le secteur à avoir des allées de grosses quilles.

Photo : Radio-Canada / Béatrice Rooney

Il y a une quinzaine d'années, l'entreprise est devenue une coopérative de solidarité, mais la pandémie a apporté son lot de conséquences. La coopérative de solidarité a fait faillite.

La famille a donc mis l'établissement en vente. Le nom des nouveaux propriétaires devrait être dévoilé prochainement. Les belles années ne sont donc pas terminées, selon Claude Renaud.

Ça va continuer d'être un salon de quilles et ça, la famille en est fière!

Selon un reportage de Béatrice Rooney.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...