•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CTT abandonne l’obligation vaccinale de ses employés contre la COVID-19

Un wagon du métro de Toronto.

Les employés qui ne se sont pas conformés à la politique de vaccination obligatoire pourront réintégrer la CTT dès le 27 novembre.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Commission de transport de Toronto (CTT) met fin à l'obligation de vaccination contre la COVID-19 pour les travailleurs et propose de réintégrer les employés qui ont été congédiés en raison de cette politique.

L'agence de transport en commun indique que son mandat de vaccination sera levé le 27 novembre, bien qu'elle continue d'encourager les employés à maintenir leur vaccination contre la COVID-19 à jour.

La CTT indique que les employés qui ont été licenciés pour ne pas avoir suivi la politique seront invités à retourner au travail.

Ceux-ci ne seront pas admissibles aux arriérés de salaire, mais conserveront leur ancienneté.

L'agence indique que ses conditions d'emploi seront mises à jour pour inclure le respect des futures politiques de nature similaire.

La CTT affirme que le mandat, introduit le 7 septembre 2021, a été déterminé après consultation des responsables de la santé publique et qu'il est basé sur la science la plus éclairée disponible à l'époque.

La politique garantissait de réduire au strict minimum les maladies des employés et permettait à la CTT de continuer à fournir ses services essentiels tout au long de la pandémie, peut-on lire dans un communiqué publié jeudi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...