•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba envisage de rester à l’heure d’été si les États-Unis le font avant

Les aiguilles d'une horloge s'approchent de minuit.

Le Manitoba étudie la possibilité d'arrêter de faire les changements d'heure.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le gouvernement du Manitoba envisage de faire passer la province à l'heure avancée toute l'année, soit celle en vigueur actuellement de mars à novembre.

Un projet de loi actuellement à l'étude à l'Assemblée législative permettrait ce changement qui entrerait en vigueur seulement si les États-Unis le font et si les Manitobains soutiennent l'idée.

La ministre des Relations avec les municipalités, Eileen Clarke, a déclaré jeudi que des consultations publiques devaient commencer au début de l'année prochaine dans la province.

L'objectif, dit-elle, est de rester en phase avec les partenaires commerciaux au sud de la frontière si les États-Unis adoptent l'heure d'été permanente.

Nous voulons nous aligner sur eux en raison des corridors commerciaux, des transports et de tout le reste, affirme Mme Clarke.

L'Ontario et la Colombie-Britannique ont adopté des lois similaires qui dépendent également de l'adoption de l'heure avancée toute l'année par les États situés à proximité de la frontière.

Cependant, rien n'indique que la mesure se concrétise bientôt, car un projet de loi visant à adopter ce changement est bloqué au Congrès américain.

La plupart des États et des provinces ont prolongé l'heure d'été de quatre semaines en 2007 et ont maintenu la tradition de changer l'heure deux fois par année.

La Saskatchewan, à l'exception de la ville de Lloydminster qui se trouve aussi en Alberta, n'a pas changé d'heure depuis plus d'un siècle.

Un débat polarisé

Le fait d'avoir une heure avancée toute l'année permettrait de maintenir des couchers de soleil tardifs en été, mais entraînerait également des levers de soleil plus tardifs en hiver. Dans certaines régions, les travailleurs et les écoliers feraient leur trajet matinal dans l'obscurité.

Certains experts du sommeil soutiennent qu'il serait préférable d'adopter l'heure normale de façon permanente, qui entraînerait des levers et des couchers de soleil plus précoces en été.

Raymond Lam, professeur à l'Université de la Colombie-Britannique et titulaire de la chaire de recherche sur la dépression de la Colombie-Britannique, a déclaré que l'heure normale est plus saine et plus conforme au rythme circadien du corps.

La Russie a expérimenté l'heure avancée permanente en 2011, mais est passée à l'heure normale permanente trois ans plus tard.

Le Nouveau Parti démocratique du Manitoba a mené un sondage en ligne sur le changement d'heure en 2019. Le parti n'est jamais arrivé à une conclusion.

Les résultats de cette consultation étaient mitigés. Il y a beaucoup d 'opinions polarisées sur cette question, souligne le député de St. James Adrien Sala.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...