•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cardiologue de Calgary va envoyer du matériel médical vers l’Ukraine

Un outil médical pour traiter les pneumothorax.

Le matériel médical, comme cet équipement pour traiter les pneumothorax, sera envoyé vers la Pologne, où un contact de l’Institut de cardiologie de Kiev en prendra possession.

Photo : Radio-Canada / Jocelyn Boissonneault

Radio-Canada

Paul Fedak, un cardiologue de Calgary, a lancé une campagne en vue d'envoyer du matériel médical à ses confrères de l’Institut de cardiologie de Kiev.

C’est après avoir vu une vidéo publiée sur la plateforme LinkedIn que Paul Fedak, qui dirige l’Institut cardiovasculaire Libin, de l’Université de Calgary, a décidé de communiquer avec le chef du département de chirurgie de l’Institut de cardiologie de Kiev.

Il a publié une vidéo où il racontait qu'il devait effectuer des chirurgies cardiaques sous les bombes, explique le Dr Fedak.

« La vidéo m’a vraiment bouleversé. Je suis un chirurgien cardiaque, et je dirige un institut cardiovasculaire. Donc, je comprends les défis qu’il vit. Je suis aussi Ukraino-Canadien, donc [...] cela m’a brisé le cœur. »

— Une citation de  Paul Fedak, directeur de l’Institut cardiovasculaire Libin

Dans un premier temps, le Dr Fedak a simplement communiqué avec son confrère ukrainien pour s’assurer qu’il était encore en vie. Il explique que c’est par la suite qu’il a réalisé qu’il pouvait directement lui venir en aide.

Le médecin ukrainien lui a fait parvenir une liste de matériel médical essentiel dont l’Institut de cardiologie de Kiev avait besoin. Le Dr Fedak s’est donc mis au travail.

Il précise cependant que le matériel qui sera envoyé en Ukraine n’aurait, de toute façon, pas été utilisé dans le système de santé albertain. Il s’agit, par exemple, de matériel qui avait été acheté pour l’ancienne génération d’appareils, mais qui n’est plus compatible avec la nouvelle.

Nous avons été très prudents pour sélectionner du matériel qui ne perturberait pas notre système de santé, déjà touché par les problèmes de chaînes d’approvisionnement , souligne le Dr Fedak.

Un médecin devant une pile de matériel médical.

Le cardiologue Paul Fedak a été touché par une vidéo publiée par un cardiologue de l'Institut de cardiologie de Kiev.

Photo : Radio-Canada / Terri Trembath

Le cardiologue albertain espère que les efforts qu'il fait pour ses confrères ukrainiens serviront d’exemples. Regardez chez vous, regardez dans votre entreprise, dans votre voisinage. Y a-t-il une façon pour vous d’aider , demande-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...