•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau pont international à Edmundston est pratiquement à demi construit

Photographie aérienne des deux ponts sur le fleuve Saint-Jean.

Le nouveau pont international est construit en diagonale afin de relier directement les postes frontaliers du Canada à Edmundston et des États-Unis à Madawaska.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les travaux de construction de l’ouvrage qui va remplacer l’ancien pont international entre le Nouveau-Brunswick et l’État du Maine à la hauteur d’Edmundston sont pratiquement à demi exécutés en ce moment.

Le nouveau pont devrait être ouvert à la circulation vers la fin de l'année prochaine comme prévu, estiment les constructeurs.

Les conditions hivernales qui s’installent ces jours-ci constituent le plus grand défi à relever, selon Greg Letourneau, surintendant principal de Reed & Reed, l’entreprise du Maine qui dirige la construction du pont.

L’hiver est arrivé un peu tôt, et il dure longtemps ici. Faire de la construction ici en hiver, c’est un défi. C’est difficile. Parfois, nous passons trois jours dans une semaine à nous débarrasser de la neige pour être productifs pendant deux jours, explique M. Letourneau.

Les équipes des deux côtés du fleuve Saint-Jean ont construit les piliers du nouveau pont. L’installation de la structure d’acier au sommet des piliers est faite à environ 75 %, estime, M. Letourneau. Il prévoit que cette partie du travail sera terminée vers la mi-décembre si les conditions météorologiques le permettent.

Une grue circule sur la plateforme aménagée en contrebas du pont en construction.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les constructeurs du pont travaillent sur une plateforme temporaire.

Photo : Radio-Canada / Shane Fowler

Greg Letourneau précise que 31 ouvriers américains et que de 15 à 20 travailleurs du sous-traitant canadien Greenfield Construction sont à l’oeuvre.

Les deux équipes travaillent chacune de son côté et elles vont se rencontrer à peu près sur la frontière, indique Greg Letourneau.

Le nouveau pont sera long de 550 mètres et environ deux fois plus large que l’ancien. Il comprendra un trottoir et de l’espace pour les véhicules récréatifs, comme les motoneiges et les VTT. Il pourra surtout servir au transport de marchandises entre les deux pays.

L’ancien pont est âgé d’environ un siècle et la fin de sa durée de vie utile approche, indique le gouvernement du Nouveau-Brunswick dans un communiqué publié en 2021. Le tablier et la superstructure du pont sont en mauvais état, ils montrent des signes de détérioration avancée, et une limite de poids de cinq tonnes y est imposée depuis octobre 2017 pour des raisons de sécurité, ce qui force les véhicules plus lourds à faire un détour.

Les coûts de la construction ont été estimés au départ à plus de 86 millions $ US. Le financement provient des autorités du Maine, du Nouveau-Brunswick, des États-Unis et du Canada.

Avec des renseignements de Shane Fowler, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...