•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Contrat de 40 M$ pour un constructeur qui a donné à la campagne libérale à T.-N.-L.

L'enseigne au-dessus de la porte des urgences de l'hôpital.

L’urgence du Centre des sciences de la santé, un hôpital à Saint-Jean, Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : CBC / Paul Daly

Radio-Canada

Le gouvernement libéral de Terre-Neuve-et-Labrador a octroyé un contrat de plusieurs dizaines de millions de dollars à une firme de construction qui a contribué financièrement à sa réélection.

Ce constructeur, Marco, a décroché un contrat de 40,5 millions de dollars pour l’agrandissement et le réaménagement du département d’urgence du Centre des sciences de la santé de Saint-Jean, à Terre-Neuve.

Le projet consiste à réaménager les 2230 mètres carrés actuels de l'urgence de l'hôpital et à y ajouter des espaces totalisant 2690 mètres carrés supplémentaires.

Contributions financières

Selon les données publiques affichées sur le site d’Élections Terre-Neuve-et-Labrador, le groupe Marco a donné 11 050 $ au Parti libéral de la province pour la campagne électorale de 2021, qui s’est soldée par l’élection d’un gouvernement majoritaire libéral dirigé par le premier ministre Andrew Furey.

Andrew Furey.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, le 31 octobre.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Le chef de la direction du groupe Marco, Chris Hickman, était aussi le répondant du Parti libéral pour une portion de la marge de crédit de 500 000 $ qu’elle a obtenue pour cette campagne, c’est-à-dire qu’il garantissait le remboursement de 150 000 $ si la formation politique ne payait pas sa dette.

Le groupe Marco a aussi donné aux campagnes électorales des candidats libéraux Elvis Loveless, actuel ministre des Transports et de l’Infrastructure, et John Abbott, actuel ministre des Enfants, des Aînés et du Développement social.

En 2020, Chris Hickman avait aussi fait une contribution à la campagne d’Andrew Furey, qui briguait alors la direction du Parti libéral.

En revanche, Marco n’a pas fait de contributions financières au Parti progressiste-conservateur, au Nouveau Parti démocratique ou à leurs candidats lors de cette même élection.

Le groupe Marco, une des principales entreprises de construction au Canada atlantique, est impliqué dans plusieurs projets publics-privés de la province, dont le nouvel hôpital spécialisé en soins de santé mentale qui est en construction à Saint-Jean, et un nouveau pénitencier.

Une autre compagnie amie des libéraux obtient 30 millions de plus que ce qui avait été budgété, s’est insurgé mercredi le chef intérimaire de l’opposition officielle, David Brazil du Parti progressiste-conservateur.

L’opposition a talonné les libéraux à ce sujet, lui demandant si l’on doit maintenant s’attendre à ce que Marco obtienne aussi des contrats pour la construction du futur hôpital qui va remplacer l’Hôpital St. Clare’s Mercy. Pour le moment, on ne connaît pas l’échéancier ou le coût total de cet éventuel projet.

C’est embarrassant, une insulte aux gens de Terre-Neuve-et-Labrador et une insulte à tous les travailleurs de la santé, a déclaré David Brazil.

David Brazil devant un micro.

David Brazil, chef par intérim du Parti progressiste-conservateur de Terre-Neuve-et-Labrador, le 31 mars 2021.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

En août, le gouvernement avait lancé un appel d’offres pour l’agrandissement du département d’urgence du Centre des sciences de la santé. On peine à répondre aux besoins des patients à cette urgence, en raison d’un manque de personnel hospitalier.

En conférence de presse, mercredi, le ministre des Transports et de l’Infrastructure, Elvis Loveless, a affirmé que de grands progrès sont faits dans l’amélioration de l’accès aux soins de santé.

Le gouvernement provincial anticipe que la première phrase des travaux majeurs à cet hôpital sera terminée en 2025, et que l’ensemble du projet sera conclu en 2026.

Durant les travaux, l’urgence actuelle demeure ouverte 24 heures par jour.

D’après le reportage de Jessica Singer, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...