•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nouveau mandat du ministère albertain des Parcs suscite des craintes

Quatre campeurs sont installés à une table de pique-nique, devant une caravane installée dans un terrain de camping de montagne.

Todd Loewen, le ministre de la Foresterie, des Parcs et du Tourisme, a reçu sa lettre de mandat de la première ministre de l’Alberta, Danielle Smith, mardi.

Photo : Gouvernement de l'Alberta

Radio-Canada

Le mandat du nouveau ministère de la Foresterie, des Parcs et du Tourisme, axé notamment sur le développement touristique des parcs provinciaux, porte des groupes environnementalistes à craindre que des zones sensibles soient affectées et que davantage de terres soient ouvertes à l'exploitation forestière.

En retirant les parcs du portefeuille du ministre de l'Environnement, la première ministre Danielle Smith demande, entre autres, à leur nouveau responsable, Todd Loewen, d’y aménager des terrains de camping et d'y bonifier l'offre de loisir et d'activités touristiques.

Le mandat du ministre Loewen inclut également l'accélération de l'approbation de permis de coupe, l'établissement d'une filière d'immigration dans le domaine du tourisme et de l'hôtellerie et l'amélioration de l'infrastructure touristique dans les zones très fréquentées.

Il y a toujours la possibilité d'avoir plus de sentiers dans plus d'endroits, que ce soit pour la randonnée ou [pour les véhicules tout-terrain]. Nous allons voir ce qui est fait et ce qui pourrait être fait à l'avenir.

Une citation de Todd Loewen, ministre de la Foresterie, des Parcs et du Tourisme

Todd Loewen affirme que son ministère est déjà à la recherche d'endroits pour agrandir les terrains de camping et d'autres installations.

La loi sur les parcs provinciaux de l’Alberta énumère cinq raisons de créer des parcs provinciaux, dont quatre sont liées à la préservation écologique.

De son côté, la lettre de mandat de deux pages de Danielle Smith mentionne le tourisme sept fois, et la responsabilité environnementale n'est évoquée qu'une seule fois. La lettre ne parle pas du tout des espèces en péril, de l’habitat essentiel ou de la gestion de la faune.

Des groupes inquiets

Selon la directrice générale de la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNPC) du sud de l'Alberta, Katie Morrison, la gestion de l'environnement doit être la priorité et guider toutes les autres décisions prises à propos des parcs provinciaux.

Katie Morrison soutient que les terrains de camping sont une bonne chose, mais pas partout ni n'importe où.

Nous devons [développer] de manière à ne pas compromettre les zones de conservation [...] Il y a des zones vraiment sensibles qui ne peuvent pas supporter la pression de l'utilisation humaine.

Une citation de Katie Morrison, directrice générale de la SNPC du sud de l'Alberta

La spécialiste de la conservation Carolyn Campbell, de l'Association pour la nature de l’Alberta (AWA), croit également qu’il doit y avoir des limites.

Elle craint notamment que davantage de terres ne soient ouvertes à l'exploitation forestière, car la lettre mentionne la réduction du temps d'attente pour l'obtention de permis de coupe par le Ministère.

Dans le domaine de la foresterie, il y a déjà trop peu de consultations.

Une citation de Carolyn Campbell, spécialiste de la conservation à l'Association pour la nature de l’Alberta

Todd Loewen admet qu'il n'a pas encore beaucoup réfléchi à l'aspect forestier.

Carolyn Campbell estime que la décision de Danielle Smith de séparer les parcs de l'environnement est alarmante. Selon elle, la motivation semble être de générer plus de revenus, ce qui n'est ni approprié ni durable.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Alberta

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Alberta.