•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dinosaures ont-ils coexisté avec les humains? La question de l’heure en Saskatchewan

En Saskatchewan, la paléontologie est au cœur d’un nouveau débat politique.

Scotty le tyrannosaure en réalité virtuelle augmentée.

On peut désormais rencontrer Scotty le tyrannosaure en réalité virtuelle augmentée au Musée royal de la Saskatchewan.

Photo : Marc Toews

Radio-Canada

D’anciens élèves de la Legacy Christian Academy, une école religieuse qu’ils accusent notamment d’abus, ont dénoncé les programmes enseignés dans cet établissement, affirmant que ceux-ci devraient être interdits.

Le manuel Biology for Christian Schools affirme notamment que les preuves scientifiques tendent à soutenir le fait que les hommes et les dinosaures ont coexisté, citant le monstre du Loch Ness comme preuve à l’appui.

Un livre de biologie utilisé à la Legacy Christian Academy.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un livre de biologie utilisé à la Legacy Christian Academy.

Photo : Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan

Le ministère de l’Éducation de la Saskatchewan a refusé une demande d’entrevue de CBC/Radio-Canada, pourtant envoyée au Musée royal de la Saskatchewan.

L’animatrice Stefani Langenegger s’est plutôt entretenue avec le conservateur de géologie et de paléontologie du Musée du Manitoba, Graham Young, afin de faire le point sur ces dinosaures.

Q : Que sait-on de la présence des dinosaures sur la planète?

R : Les dinosaures ont occupé la planète pendant très longtemps. Ils sont apparus il y a 230 millions d’années et ont disparu il y a 66 millions d’années.

Et comment sait-on tout ça?

Nous sommes capables de dater différentes roches en utilisant diverses méthodes. Les fossiles de dinosaures se retrouvent dans des roches sédimentaires. Dans les régions actives d’un point de vue géologique, ces roches sont marquées de couches volcaniques, et il est possible de dater les pierres ou les cendres à partir des ingrédients chimiques qu'elles renferment.

Schéma résumant les variations observées pour les sinus frontaux au cours de l’évolution humaine.

Schéma résumant les variations observées pour les sinus frontaux au cours de l’évolution humaine.

Photo : CNRS/MNHN/Balzeau

Que sait-on de l’évolution humaine et de la présence de dinosaures?

Tout d’abord, il faut définir ce que veut dire être humain. Nous sommes des Homo sapiens.

Nos premiers ancêtres appartenant à cette espèce sont apparus il y a près de deux millions d’années. En comparaison, donc, les derniers dinosaures ont disparu il y a 33 fois plus longtemps que sont apparus les premiers humains.

Que pensez-vous d’un manuel scolaire en Saskatchewan qui affirme que les preuves bibliques et scientifiques indiquent que les humains et les dinosaures ont vécu au même moment?

Je ne peux pas me prononcer sur les preuves bibliques, ce n’est pas dans mon champ de compétences. Et je ne veux pas non plus m’impliquer dans les questions politiques en Saskatchewan. Mais il n’y a absolument aucune preuve scientifique qui soutient cette thèse.

Stéphane Bellavance effrayé devant un dinosaure qui lui parle ou veut le manger.

Stéphane Bellavance et un dinosaure (ceci est un montage photo).

Photo : Pixcom / Karl Jessy

Ce manuel scolaire affirme qu’un scientifique créationniste au Texas a trouvé des fossiles d'empreintes de pieds humains aux côtés de traces de dinosaures. Avez-vous entendu parler de ça?

Oui, ça circule depuis plusieurs décennies.

En gros, il y a une piste de dinosaures au Texas et paraît-il que des visiteurs y ajoutent régulièrement des traces de pieds humains, en les gravant dans le sentier. Mais les études détaillées ont démontré que ces empreintes ne sont pas dotées de caractéristiques permettant de les qualifier de fossiles réels.

Les fossiles de traces de pieds déforment le sédiment, alors que les marques humaines ont été ajoutées sciemment.

Que sait-on du monstre du Loch Ness?

Une photo non datée et rendue célèbre parce qu'elle représente le monstre présumé du Loch Ness.

Une image du monstre du Loch Ness, près d’Inverness, en Écosse, le 19 avril 1934, supposément prise par le colonel Robert Kenneth Wilson. L’image a été qualifiée de canular par l’un de ses idéateurs, Chris Spurling, affirmant sur son lit de mort qu’il s’agissait d’un coup monté. (Archives)

Photo : The Associated Press

On en sait pas mal, en fait. Il s’agit d’un monstre né de vieux mythes, sujet à des canulars au 20e siècle.

En Amérique du Nord, on ne réalise pas que le Loch Ness n’est pas énorme, selon nos propres standards. Ce n’est pas comme le lac Winnipeg, ce n’est pas une vaste étendue d’eau, c’est un lac long et étroit, et s’il y avait quelque chose qui ressemble à un plésiosaure, on serait en mesure de l’observer quotidiennement.

[NDLR : les premières allusions au monstre du Loch Ness remontent à la biographie de saint Columba, en l'an 565 de notre ère. Plus de 1000 personnes affirment avoir vu Nessie dans la région, ce qui en fait une attraction touristique importante.]

Je comprends votre désir de ne pas être impliqué en matière de politique en Saskatchewan, mais que pensez-vous que les enfants devraient apprendre à propos de l’histoire de la vie sur Terre?

Je pense qu’il est très important que nous soyons tous dotés d’une bonne connaissance en matière de sciences naturelles, afin de connaître l’histoire profonde de la planète, de savoir d'où viennent les combustibles fossiles, et de comprendre les causes des tremblements de terre pour éviter de construire des édifices dans des endroits qui seront très certainement touchés par des tremblements de terre et des tsunamis.

Avec les informations de Jason Warick et Stefani Langenegger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...