•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Université du Manitoba suscite des vocations scientifiques chez les jeunes

Une femme en blouse blanche explique le fonctionnement du cerveau à des élèves lors d'un atelier.

Une vingtaine d'ateliers ont eu lieu jeudi à l'Université du Manitoba. Ils ont été suivis par près de 300 élèves d'écoles secondaires de la province.

Photo : Radio-Canada / Radjaa Abdelsadok

Quelque 300 élèves de 70 écoles secondaires de la province ont participé jeudi à une vingtaine d'ateliers animés par des professionnels de la santé à l'Université du Manitoba visant à les sensibiliser aux carrières scientifiques. 

La journée a aussi pour objectif de faire connaître l'Université du Manitoba aux élèves des écoles secondaires de la province, tout en les sensibilisant à la diversité des métiers scientifiques.

L’élève de 10e année a l’École Saint-Lazare, Anne-Charlotte Bernier a participé à un atelier sur le cerveau. Elle souhaite devenir psychiatre et trouve cette journée très utile.

Une élève tient un crâne en plastique dans sa main lors d'un atelier.

Anne-Charlotte Bernier est élève de 10e année à l'École Saint-Lazare. Elle a toujours été fascinée par le fonctionnement du cerveau et trouve que ces ateliers sont très utiles pour leur aspect pratique.

Photo : Radio-Canada / Radjaa Abdelsadok

« Les ateliers proposés sont très pratiques : par exemple on a pu voir de vrais cerveaux. Quand on est à l’école, tout est plus théorique. »

— Une citation de  Anne Charlotte Bernier, élève de 10e année à l’École Saint-Lazare

Pour cet événement, ils sont plusieurs élèves à être venus de loin, comme de Thompson ou de The Pas. 

Selon Chloé Deleurme, élève en 12e année à l'École régionale Notre-Dame à Notre-Dame-de-Lourdes ayant suivi un atelier sur la profession infirmière, cette journée a confirmé sa volonté de travailler dans les sciences.

Une élève se tient debout dans un couloir de l'Université du Manitoba.

Chloé Deleurme, élève en 12e année à l'École régionale Notre-Dame trouve que tous les ateliers de cette journée étaient intéressants.

Photo : Radio-Canada / Radjaa Abdelsadok

« Dans mon village, j'ai déjà travaillé avec les aînés et j’aime beaucoup travailler avec les gens. Cette journée m’inspire à venir travailler à Winnipeg dans le futur. »

— Une citation de  Chloé Deleurme, élève en 12e année de l'École Régionale Notre-Dame

L'Université du Manitoba a organisé sa journée de découverte des métiers de la science, un événement qui s'est déroulé cette année dans un contexte de pénurie dans le domaine de la santé.

Les membres de la Faculté des sciences de la santé Rady de l’Université du Manitoba ont travaillé en partenariat avec le Temple de la renommée médicale canadienne.

La directrice générale du Temple de la renommée médicale canadienne, Lissa Foster, rappelle que le but de cette journée annuelle est d'attiser la curiosité des élèves ayant déjà un intérêt pour les sciences afin de peut-être inspirer des vocations.

Une femme se tient debout lors d'un événement.

La directrice générale du Temple de la renommée médicale canadienne, Lissa Foster, estime que ce genre d'événement permet de susciter des vocations aux métiers des sciences auprès d'élèves qui s'intéressent déjà au domaine.

Photo : Radio-Canada / Radjaa Abdelsadok

Elle souligne que ces métiers sont vitaux et qu'il est nécessaire d'encourager les jeunes à se diriger vers les sciences, alors qu’il y a un besoin urgent de travailleurs dans le domaine de la santé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...