•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un espace pour rêver dans les toiles de David MacNair

L'artiste David MacNair en train de peindre, assis au milieu de la forêt.

L'artiste David MacNair aime s'inspirer de la nature pour peindre.

Photo : Radio-Canada

Christine Lamontagne

C’est dans la peinture et la représentation de paysages que le Manitobain David MacNair trouve la tranquillité et l’espace qu’il faut pour s’abandonner à la contemplation et à la rêverie.

« Quand je suis en train de faire le tableau d’un arbre, on se parle.  »

— Une citation de  David MacNair, peintre

David MacNair a toujours été engagé dans les arts, en tant que peintre, sculpteur et graphiste. Son amour pour la peinture a commencé au jardin d’enfants avec l’introduction de la peinture aux doigts.

« After the rain », toile de David MacNair. représentant une île sous un ciel buageux.

« After the rain », toile de David MacNair.

Photo : David MacNair

Je suis tombé amoureux tout de suite. Ce papier plein de peinture, tu pouvais faire un arbre et si tu ne l'aimais pas, tu l’essuyais et recommençais. J’ai découvert un monde formidable.

Après cette introduction, il n'a jamais arrêté de dessiner. Adolescent, il passait des heures à étudier et à copier les oeuvres de Michel-Ange et de Léonard de Vinci. David MacNair adorait la tranquillité que lui offraient le dessin et la peinture.

À la maison, on était une grande famille, il y avait beaucoup de bruit. Mais, quand je travaillais un dessin, je n’entendais rien. Je tombais dans un autre monde.

David MacNair faisant une esquisse devant un paysage. Son ami Jim est assis à ses côtés.

David MacNair, en compagnie de son ami Jim, peint régulièrement dans la nature.

Photo : Radio-Canada

Son inspiration provient des forêts, des lacs et des rivières du Bouclier canadien. Il part souvent en voyage de canot avec un groupe d’amis artistes, qu'il surnomme G4, en référence au Groupe des Sept des années 1920, dont ils suivent la mouvance.

Leurs œuvres impressionnistes sont basées sur les innombrables esquisses créées durant leurs excursions.

Ressentir les couleurs

Crayon gras et cahier en main, il s’installe dans l’endroit qui l’inspire le plus et il dessine. Selon lui, chaque sortie offre quelque chose d'unique et de spécial.

Fall along the Black, des toiles de David MacNair.

Fall along the Black, toiles de David MacNair

Photo : David MacNair

Des fois, c’est gris dehors, des fois, il y a du soleil. Cela te dirige beaucoup par rapport à comment tu mélanges tes couleurs.

Le peintre dit souvent utiliser les couleurs qu'il ressent et non pas nécessairement celles qu’il voit.

Quand tu peux t’enlever toi-même du chemin et te laisser dans cet espace de rêverie, les mélanges de couleurs et l’abstraction deviennent naturels.

« Je ne suis pas là pour faire une représentation, mais une expression de ce que je vois. »

— Une citation de  David MacNair, peintre

Il espère inciter les gens à rêver en contemplant ses oeuvres, leur donner envie d’être dans la nature, de voir, d’entendre, et même de sentir, les images.

Portail de L'atelier culturel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...