•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bibiane Courtois honorée pour sa défense du droit des femmes des Premières Nations

Six femmes posent pour une photo.

Bibiane Courtois (qui tient un cadre) a reçu une distinction lors du Chalet féministe urbain, organisé par Récif 02.

Photo : Gracieuseté : Gisèle Dallaire

Radio-Canada

L'organisme Récif 02 a profité du Chalet féministe urbain, d'une durée de 24 heures, pour souligner le parcours de Bibiane Courtois, originaire de Mashteuiatsh, pour sa défense du droit des femmes des Premières Nations.

Les membres de Récif 02 ont également honoré le parcours de Bibiane Courtois tant pour sa promotion de la santé communautaire que pour le respect de la culture innue.

Récif 02 a souhaité témoigner sa reconnaissance à Bibiane Courtois en tant que militante autochtone, infirmière, experte muséale et féministe car ses implications, nombreuses et stratégiques, ont contribué grandement à l’amélioration de la vie des femmes autochtones et de leurs familles, ainsi qu’à l’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes, a déclaré la coordonnatrice de Récif 02, Gisèle Dallaire, dans un communiqué de presse.

Bibiane Courtois a été la première femme autochtone nommée à la Commission des droits de la personne et au Conseil du statut de la femme du Québec.

Bibiane Courtois était très émue de cette distinction : Toute ma vie, j'ai travaillé pour améliorer les conditions de vie des femmes. Et là, ce sont les femmes qui me rendent cet hommage. Ce sont des femmes de terrain, avec qui j'ai travaillé. C'est très émouvant.

Une soixantaine de femmes se sont réunies à Alma pour réfléchir à des enjeux qui les touchent, comme les impacts de la pénurie de logements et le manque de places en garderie. Parmi les participantes, des élues de la région, des déléguées d’organisations communautaires et des déléguées ministérielles étaient présentes pour ce colloque régional.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...