•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dernier jour du 33e Rendez-vous fransaskois à Saskatoon

Des gens attablés lors d'un banquet. Ils discutent et se préparent à recevoir leur repas.

Le repas offert lors du Banquet était commandité par La Cité universitaire francophone de Regina.

Photo : Radio-Canada / Geneviève Patterson

L’événement avait pour thème « La santé mentale : un pilier du bien-être de la communauté! ».

Pour l'occasion, les participants ont passé la fin de semaine à l’hôtel Hilton Garden Inn, à Saskatoon.

Un enthousiasme était palpable, selon les organisateurs, malgré une quarantaine d’absences, notamment en raison des conditions météorologiques.

Les jeunes étaient minoritaires lors des rassemblements.

Le président de l'Assemblée communautaire Fransaskoise, Denis Simard.

Le président de l'Assemblée communautaire fransaskoise, Denis Simard.

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

« Je vais appeler aux membres de la communauté, aux organismes responsables des jeunes de mieux travailler avec nous à l’avenir. »

— Une citation de  Denis Simard, président de l’Assemblée communautaire fransaskoise

Malgré ces absences, le thème de la santé mentale a été bien reçu par les participants. Ceux-ci sont sortis enthousiastes et détendus des ateliers offerts au courant de la journée, soit l’art thérapie et la musicothérapie.

C’est allé très bien avec l’aide du dessin. Il y a justement une partie d’humour, une partie de fantastique, d’imagination qui aide à ce que les gens se confient plus rapidement, a expliqué l'art-thérapeute David Baudemont.

Ça a déclenché des conversations qui allaient bien plus loin que le son. Et quand les gens ont partagé leurs expériences, c’est devenu une discussion, c’est devenu une conversation, affirme la co-animatrice de l'atelier sur la musicothérapie et directrice du Réseau Santé en français de la Saskatchewan, Frédérique Baudemont.

Lors du Gala de la Fransasque, l’Assemblée communautaire fransaskoise a annoncé la création d’un nouveau prix : le Prix Gaetan Benoit.

Il sera remis à un Fransaskois qui s’est démarqué par son engagement communautaire.

Le tout premier Prix Gaetan Benoit a été remis à titre posthume à Gaetan Benoit.

Son épouse Katerine Deniset l’a reçu pour lui. Un moment tout en émotion.

L'épouse de Gaétan Benoît, Katerine Deniset, reçoit le tout premier Prix Gaétan-Benoît remis à son mari à titre posthume.

L'épouse de Gaétan Benoît, Katerine Deniset, reçoit le tout premier Prix Gaétan-Benoît remis à son mari à titre posthume.

Photo : Radio-Canada / Geneviève Patterson

« Vous, ici, et la Saskatchewan, c’est le bercail de Gaetan. Et Gaetan, c’était mon bercail à moi. Alors je suis vraiment fière de lui et d’être ici avec vous autres. Merci. »

— Une citation de  Katerine Deniset, épouse de Gaetan Benoit

Rappelons que Gaetan est décédé des suites d'un cancer du cerveau plus tôt cet été, à 43 ans.

D’autres prix ont également été remis durant la soirée.

Vitalité 55+ a décerné son prix Lys d'argent à Claude Desnoyers de North Battleford.

Ce dernier s'est impliqué de nombreuses années comme président du Centre francophone des Battleford et comme membre des Chevaliers de Colomb.

Aussi, lors du Gala de la Fransasque, le prix Jeune leader a été décerné à Eve Ouellet, le prix Modèle fransaskois à Étienne Fletcher et finalement le prix Ami(e) des Fransaskois au Dr Jeff Kashen, vice-chancelier de l'Université de Regina, pour son travail appuyant la création de la faculté.

Le participant François Regis Kabahizi lors du Rendez-vous Fransaskois, répond aux questions de la journaliste Geneviève Patterson.

Le participant François Regis Kabahizi.

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

Lors du Banquet, les participants ont partagé leurs impressions.

Le thème de la journée coïncidait exactement avec les temps que nous sommes en train de vivre. Prendre soin de notre santé mentale c'est quelque chose qui mérite d'être fait par tous les organismes dans notre communauté, a affirmé le participant François Regis Kabahizi.

La participante Rosalie Lizée répond aux questions de la journaliste Geneviève Patterson.

La participante Rosalie Lizée.

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

Ils ont fait un choix judicieux de thème alors je suis vraiment contente, a dit la participante Rosalie Lizée.

L’artiste fransaskoise Nyenimana a présenté la première partie du spectacle en soirée, suivie d’une performance de l’artiste originaire d’Ottawa, Yao.

La soirée s’est terminée avec un disco silencieux animé par l’Association jeunesse fransaskoise.

Le 33e Rendez-vous fransaskois a aussi été l’occasion pour la Fondation fransaskoise de lancer son coup d’envoi pour sa campagne de financement d’automne et de célébrer le 110e anniversaire de l'Assemblée communautaire fransaskoise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...