•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des étudiants relèvent un défi de programmation en intelligence artificielle

Un étudiant travaille sur un logiciel de programmation. Il est assis dans une salle de classe.

Plusieurs étudiants participent au défi Hackathon.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Larouche

Radio-Canada

Un hackathon se déroule à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) toute la fin de semaine. Il s'agit d'une compétition amicale entre des étudiants en informatique. Ils disposent de 24 heures pour relever un défi de programmation en intelligence artificielle.

L'entreprise Conformit, spécialisée dans les logiciels de santé et de sécurité au travail, est l'instigatrice de cette activité. On a voulu lancer un défi aux étudiants, que ce soit à l'UQAC ou à tous les cégeps de la région, pour leur faire découvrir un domaine dans l'informatique qu'ils ne connaissent pas forcément, explique Kevin Chapron, qui travaille dans le secteur de l'innovation de l'entreprise.

Divisés en 12 équipes, les 34 participants ont 24 heures pour relever ce défi de programmation. Des bourses d'une valeur totale de 2500 $ sont en jeu. Mais les étudiants en informatique y participent principalement pour enrichir leurs connaissances.

Cinq étudiants discutent autour d'une table dans une salle de classe. Des ordinateurs sont ouverts devant eux.

Le hackathon a débuté samedi matin et se terminera dimanche.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Larouche

On a une superéquipe, se réjouit l’étudiant Becaye Baldé. Je me suis dit : ce serait bien qu'on prenne un challenge pour voir jusqu'où on peut aller.

Je voulais avoir une nouvelle expérience et je veux essayer de comprendre un peu plus les domaines dans lesquels je veux m'orienter, dont l'intelligence artificielle, la programmation, le travail d'équipe également, a expliqué Béatrice Garcia Cegerra.

Emploi d’avenir

C'est un marché qui est en train d'évoluer de façon monumentale. Je pense que la quantité d'emplois en IA dans les dernières années a décuplé, mentionne Kevin Chapron.

D'ailleurs, l'entreprise Conformit est constamment en recrutement, même à l'international.

On en manque énormément. On en cherche depuis plus d'un an maintenant. On n'a pas réussi à trouver de la main-d'œuvre pour combler le besoin qu'on a actuellement, précise-t-il.

Cette compétition amicale à l'UQAC vise donc aussi à faire naître une étincelle chez les étudiants.

Habituellement, ils font du développement web ou d'applications, des jeux vidéo. […] Et peut-être que grâce à ce genre d'événement, ils vont découvrir l'IA et voir que c'est un domaine qui peut les intéresser et qu'ils pourraient poursuivre là-dedans, affirme M. Chapron.

Selon un reportage d'Andréanne Larouche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...