•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les prix des produits pétroliers bondissent au Nouveau-Brunswick

Un automobiliste fait le plein d'essence.

Certains produits pétroliers coûtent plus cher au Nouveau-Brunswick, dont l'essence. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des automobilistes au Nouveau-Brunswick auront peut-être sursauté jeudi en constatant la hausse de prix des carburants.

Normalement, la Commission ajuste les prix maximaux autorisés des produits pétroliers le jeudi. Cependant, une clause de la loi lui permet de changer le prix maximal à la pompe en moins de 24 heures lorsqu'il y a une trop grande variation du prix repère sur les marchés. Les prix ont été ajustés le 2 novembre, puis révisés le 3 novembre.

Le prix maximal autorisé du litre d’essence ordinaire libre-service a augmenté de presque 8 ¢ durant la nuit, pour atteindre 185 ¢.

Le diesel à ultra faible teneur en soufre libre-service peut maintenant être vendu à 238,7 ¢ le litre. Il s’agit d’une hausse de presque 18 ¢ comparativement au prix du 2 novembre, mais la hausse n’est que de 4,3 ¢ comparativement au prix du 27 octobre.

Quant au chauffage, le prix maximal autorisé pour le litre de mazout a bondi de plus de 17 ¢ durant la nuit pour atteindre 217,4 ¢. La hausse est toutefois de 4,4 ¢ comparativement au 27 octobre.

Le prix maximal autorisé pour le propane est de 115,6 ¢ le litre. Il est demeuré presque inchangé depuis le 27 octobre.

Rien n’oblige les détaillants à vendre leurs produits aux prix maximaux autorisés.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre ICI Acadie

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Acadie.