•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plus grand déploiement policier des 20 dernières années pour la COP15 à Montréal

Le bâtiment dans lequel se déroule la COP15.

La 15e Conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique aura lieu à Montréal, en raison des mesures sanitaires trop restrictives en Chine.

Photo : AFP / STR

La Conférence de l'ONU sur la biodiversité, ou COP15, en décembre prochain à Montréal, transformera le secteur du Palais des congrès, au cœur du centre-ville, en zone internationale dont les points d'accès, selon nos informations, seront surveillés par plus de 500 policiers quotidiennement.

Lors d'un breffage technique avec les médias, mercredi, la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui sera responsable de la zone bleue ultrasécurisée mise en place du 1er au 20 décembre, a indiqué que les besoins en ressources policières pour cet événement à Montréal sont sans précédent depuis deux décennies.

La GRC aura l'appui de la Sûreté du Québec (SQ) et du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour fournir le nombre d'agents et d'enquêteurs nécessaires et, surtout, s'assurer que les principaux axes routiers de Montréal sont sécuritaires. Des policiers de Québec, de Laval, de Longueuil et de Gatineau seront aussi présents dans la métropole.

Les chefs d'État seront transportés par convoi entre l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau et le Palais des congrès.

Sur le terrain, le SPVM se chargera des arrestations ou de toutes formes d'enquêtes si des incidents surviennent durant le déroulement de la COP15.

On estime que plus de 15 000 personnes participeront à l'événement, du 7 au 19 décembre.

La GRC n'a pas voulu dévoiler combien de chefs d'État seront du nombre et qui, précisément, a répondu à l'invitation de la Chine, qui est officiellement le pays hôte de la COP15.

Comme les restrictions sanitaires sont encore très contraignantes en Chine en raison de la COVID-19, Montréal est devenue à l'automne 2021 l'endroit choisi par l'ONU pour tenir ce sommet sur la protection de la biodiversité.

Des gens regardent un discours sur un écran.

La COP15, présidée et organisée par la Chine, aura lieu à Montréal parce que les restrictions sanitaires liées à la COVID 19 sont moins sévères qu'en Chine pour accueillir des délégations du monde entier.

Photo : AFP

Une forteresse autour du Palais des congrès

Une clôture sera érigée autour du Palais des congrès. Le SPVM précise que le périmètre touchera une partie des rues Saint-Urbain et Saint-Antoine Ouest, de l'avenue Viger Ouest et de la place Jean-Paul-Riopelle. Il en va de même pour les rues Côté, De la Gauchetière Ouest et Chenneville.

À travers ce périmètre se trouveront des points d'entrée surveillés par les policiers.

Seules les personnes accréditées auront accès à l'intérieur de la zone sécurisée du 1er au 20 décembre. La station de métro Place-d'Armes sera également fermée durant cette période.

La circulation devrait commencer à être perturbée dès la semaine prochaine autour du Palais des congrès.

L'installation de la clôture débutera dans les prochains jours. C'est pourquoi on déploiera des policiers dès lors pour détourner la circulation. Les automobilistes sont donc appelés à éviter les abords du Palais des congrès si possible.

Illustration d'un

Pas moins de 500 policiers, selon nos informations, seront nécessaires, 24 heures sur 24, pendant toute la durée de l'événement, pour assurer le bon fonctionnement de la COP15 et gérer les nombreuses manifestations prévues aux abords du périmètre.

Les membres du SPVM seront au travail sur une base volontaire et en heures supplémentaires pour les besoins de la COP15. S'il manque des policiers sur le terrain, la SQ viendra combler le manque de ressources policières.

Le coût total des salaires des policiers pourrait s'élever à 25 millions de dollars pour la Ville de Montréal, au terme de l'événement de trois semaines.

Le SPVM estime que ces données sont préliminaires, puisque l'événement n'a pas encore eu lieu. Le gouvernement fédéral devrait éponger la facture de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !