•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voici à quoi s’attendre du Salon du livre de Montréal cette année

Pile de livres sur une étagère avec un livre ouvert et des livres rangés en arrière-plan.

Il s'agira du 45e Salon du livre de Montréal.

Photo : iStock / percds

Radio-Canada

Des traditionnelles et populaires séances de dédicaces aux grands entretiens avec des auteurs et autrices qui marquent notre époque, en passant par les cabarets et tables rondes qui donnent la parole à des artistes d’horizons différents sur des sujets qui les passionnent, le 45e Salon du livre de Montréal a dévoilé mardi sa riche programmation.

Les amatrices et amateurs de littérature sont conviés du 23 au 27 novembre au Palais des congrès de Montréal ainsi qu’à des activités qui se tiendront ailleurs en ville et en ligne à compter du 11 novembre.

Ce grand rendez-vous du livre se tient sous le thème Prendre corps, clin d'œil au fait que l'événement, à sa deuxième année au Palais des congrès, apprivoise encore le lieu après avoir été freiné par la pandémie.

Le thème fait aussi allusion à la place que peuvent occuper les livres dans nos vies, comme l'explique le directeur général Olivier Gougeon. Prendre corps, c’est faire place à l’émotion qui émerge à l'intérieur de soi quand on lit au livre.

« Le corps est omniprésent dans la lecture et dans l’écriture. [...] On lit avec les yeux, on le tient les livres avec les mains, on est couché dans son lit quand on lit, et on a tous une posture de lecture. »

— Une citation de  Olivier Gougeon, directeur général du Salon du livre de Montréal
L'homme a les cheveux attachés, des lunettes, et il regarde la caméra.

Olivier Gougeon est le directeur général du Salon du livre de Montréal

Photo : Mélanie Crête

Plusieurs activités

Parmi la vingtaine d’artistes et personnalités qui participeront aux grands entretiens du Salon, retenons entre autres le musicien Daniel Bélanger, le maître de l’horreur québécois Patrick Senécal, la nouvelle romancière et humoriste Mariana Mazza, l’auteur italo-suisse Giuliano da Empoli, la réalisatrice et écrivaine Anaïs Barbeau-Lavalette et l’académicien Dany Laferrière.

Les amoureux et amoureuses des lettres auront également la chance de rencontrer leurs plumes préférées. Près de 2000 artistes dont la représentation est assurée par plus de 600 maisons d’édition participeront au Salon du livre de Montréal, selon un communiqué.

On trouve sur cette liste un très grand nombre d’écrivaines et écrivains du Québec, dont Michel Jean, Rodney St-Éloi et Chrystine Brouillet, mais aussi plusieurs artistes d’ailleurs comme Bernard Werber ou Éric-Emmanuel Schmitt.

Le Salon souhaite continuer de cultiver l’intérêt du jeune public pour la lecture et se présente comme un événement intergénérationnel. De nombreux lieux seront consacrés à la tenue d’activités ludiques et de découverte littéraire. On trouvera également une zone dédiée aux mangas.

Pour contribuer au rayonnement de l’événement, Radio-Canada enregistrera plusieurs de ses rendez-vous radiophoniques en direct du Salon. Ce sera notamment le cas de l’émission du jeudi 24 novembre de Pénélope, et de celle du dimanche suivant de Désautels le dimanche.

La programmation complète du Salon du livre de Montréal est sur son site web (Nouvelle fenêtre).

Ce texte a été écrit à partir d'une l'entrevue réalisée par Catherine Richer chroniqueuse culturelle à l'émission Le 15-18. Les propos ont pu être édités à des fins de clarté et de concision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !